Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Les lycéens, entrepreneurs sociaux pour la 3e édition de "Mon Projet ESS"

Les lycéens, entrepreneurs sociaux pour la 3e édition de "Mon Projet ESS"
L'association Enactus France, membre du réseau Enactus Worldwide a organisé la clôture du programme intitulé " Mon Projet ESS ", lundi 26 mars 2018. Plus de 240 lycéens dont 15 équipes ont ainsi présenté leur projet ESS à un jury de professionnels du monde de l'enseignement et de l'entreprise. Deux équipes lauréates ont été désignées par le jury.


 

 

" Mon projet ESS ", des projets éducatifs pour donner aux jeunes le goût d'entreprendre

 

La vision d’Enactus est de " faire émerger une génération de leaders responsables et engagés, de développer l’esprit d’entreprendre et l’engagement des jeunes au service de la société ". C'est pourquoi l'association propose des programmes éducatifs pour donner aux jeunes le goût de l'entrepreneuriat social.

 


Enactus France a sélectionné les deux équipes lauréates parmi les 15, issues de 9 classes :

 

- l’équipe SER du lycée Camille Claudel de Mantes-la-Ville pour son souhait de lutter contre les accidents de la route par le biais de formations de sensibilisation à la conduite responsable


- l’équipe DEA du lycée Jean Moulin de Torcy, pour sa contribution à l’intégration sociale des personnes en situation de handicap, par le biais d'activités culturelles avec les jeunes.

Les élèves s'étaient préparés au programme l'année passée en constituant des ateliers en classe pour à la fois identifier les enjeux de leurs villes et imaginer un projet d'entrepreneuriat social.

 

 

Les partenaires du programme " Mon projet ESS "
 

Lors de la clôture du programme, Bolewa Sabourin, le co-fondateur de l’association Loba, a pu livrer son témoignage pour sensibiliser les lycéens aux violences faites aux femmes.
" Mon projet ESS " a réuni de nombreux partenaires, tels que le ministère de l'Éducation, la Région Ile-de-France, le Rectorat de l'Académie de Créteil, le Rectorat de l’Académie de Paris, le Rectorat de l'Académie de Versailles, la Fondation EDF, la Fondation KPMG et le magazine Phosphore.

 

, , , ,