Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Des élèves solidaires des plus démunis

Des élèves solidaires des plus démunis
Les enfants de CM1 de l’Ecole des Pyrénées sont allés découvrir l’épicerie sociale de la Croix-Rouge française du XIème arrondissement de Paris, le 9 avril 2018. Suite à une première intervention de SOLAAL sur l’aide alimentaire plus théorique et en classe, l’objectif était de leur montrer de manière concrète comment cette aide était mise en œuvre dans les associations d’aide alimentaire. Les enfants avaient par ailleurs organisé une collecte préalable de produits alimentaires et d'hygiène, donnés aux responsables de l’épicerie le jour de la visite.


Les enfants de CM1 de l’Ecole des Pyrénées sont allés découvrir l’épicerie sociale de la Croix-Rouge française du XIème arrondissement de Paris, le 9 avril 2018. Suite à une première intervention de SOLAAL sur l’aide alimentaire plus théorique et en classe, l’objectif était de leur montrer de manière concrète comment cette aide était mise en œuvre dans les associations d’aide alimentaire. Les enfants avaient par ailleurs organisé une collecte préalable de produits alimentaires et d'hygiène, donnés aux responsables de l’épicerie le jour de la visite.

Julien Tampé, responsable de l’épicerie sociale ainsi que Mireille et Elsa, bénévoles à la Croix-Rouge française depuis plusieurs années, nous ont apporté leurs témoignages et explications sur le fonctionnement de l’épicerie.

L'accès à l'épicerie sociale est réservé à deux types de profils : soit les personnes sont accueillies par l'association Les petits frères des pauvres et accompagnés sur la question alimentaire par l'épicerie ; soit ils sont directement dirigés par la mairie et les services rattachés en fonction de critères sociaux précis. Un premier rendez-vous à l'épicerie permet de déterminer également les besoins du foyer et de créer des liens avec les nouveaux bénéficiaires.

L’équipe, d’une vingtaine de bénévoles, sensibilise ensuite les personnes à consommer des produits avec un bon apport nutritionnel, pour une alimentation plus équilibrée. Ils ont insisté sur la précarité alimentaire des personnes démunies, qui n’ont parfois aucun ou peu d’outils pour cuisiner. Il faut donc en permanence s’adapter à leurs besoins et proposer les produits correspondants, par exemple, des produits qui cuisent rapidement ou qui ne nécessitent peu de préparation. L’antenne espère par la suite développer l’apport de produits frais.

En plus de l’aide alimentaire, des cours de français sont dispensés plusieurs fois par mois, ainsi que des formations aux premiers secours.

SOLAAL remercie vivement l'équipe de l'épicerie sociale pour son accueil, ainsi que Madame Bouvier Mercier, professeure à l'Ecole des Pyrénées, ses élèves pour leur écoute attentive. Ce projet s’inscrit dans un programme proposé par la Ligue de l’enseignement de Paris, en partenariat avec l’association L’Ecole de la Philanthropie, et créé à l’initiative des Fondations Rothschild et de la Fondation de France.

, , , , , , , , , ,