[SOCIAL TECH] InMyFridge, l’appli anti-gaspi pour les étudiants

[SOCIAL TECH] InMyFridge, l’appli anti-gaspi pour les étudiants
Qui de mieux que des étudiants pour comprendre les besoins des jeunes ? Quatre élèves de l’école Polytech Nice-Sophia, finalistes du “Challenge Jeunes Pousses” de Telecom Valley, lancent InMyFridge, une application dédiée aux étudiants qui vise à lutter contre le gaspillage alimentaire et la précarité chez les jeunes. Elle devrait voir le jour à la rentrée 2018, et ses créateurs comptent d’ores et déjà étendre leur cible à l’ensemble de la population.


 

Lutter en quelques clics contre le gaspillage alimentaire

 

Selon les chiffres de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), un Français gaspille en moyenne 50 kg de nourriture chaque année, soit dix millions de tonnes par an sur l’ensemble de l’Hexagone, ainsi que le rapporte La Croix. Partant de ce constat, quatre étudiants de l’école Polytech Nice-Sophia ont décidé de passer à l’action en lançant leur application, InMyFridge. Prévue pour septembre 2018, elle permettra aux étudiants — mais pas seulement — de mettre à disposition des personnes situées dans leur périmètre géographique leur surplus de nourriture, en scannant le code barre du produit. En échange, les utilisateurs recevront des points convertissables en bons d’achat chez un réseau de partenaires. “Nous sommes en cours de démarchage, explique Adrian Palumbo, l’un des fondateurs. Nous participons au concours Lance-toi et créé ton truc de Carrefour et en profitons pour tisser un lien privilégié, mais nous ne voulons nous fermer aucune porte et visons aussi bien la grande distribution que les petites enseignes spécialisées et la restauration rapide.”

 

Une plateforme collaborative et solidaire ouverte à tous

 

L’application permettra également de recréer du lien social entre les utilisateurs. “Le voisin de palier, c’est une personne que l’on croise tous les jours mais que l’on ne connaît pas forcément. C’est l’une des vocations de l’application, que les échanges dépassent le cadre de son groupe d’amis”, détaille Adrian Palumbo. Une démarche solidaire qui a permis aux quatre étudiants de taper dans l’œil du jury du concours “Challenge Jeunes Pousses” de Telecom Valley dont ils ont été finalistes. À cet effet, ils ont remporté six mois d’incubation en partenariat avec le Centre des entrepreneurs et de l’innovation (CEI) d’Azur, et un financement de 900 euros. Un site internet a depuis été créé, sur lequel on peut retrouver une présentation de l’application, ainsi qu’un questionnaire visant à affiner leur projet, renseignant notamment sur la fréquence et le budget des courses des utilisateurs.

 

, , , , , ,