Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[VACANCES] Abandons des animaux : les associations se mobilisent

[VACANCES] Abandons des animaux : les associations se mobilisent
Le mois de juin… Soleil, terrasses et les premiers départs en vacances. Les voitures ne sont pas les seules à s’inviter sur les autoroutes : chaque année, près de 60 000 animaux de compagnie sont abandonnés durant la période estivale. Afin de lutter contre ce fléau, de nombreuses associations partent d’ores et déjà en campagne. Parmi elles, la SPA et Animalis. La première a organisé un week-end portes ouvertes les 2 et 3 juin 2018, et la seconde prévoit un “Grand Week-end Solidaire” les 8, 9 et 10 juin 2018. Une nécessité, d’autant plus que les chiffres du début d’année 2018 sont alarmants : le taux d’adoption a chuté de 10 % entre janvier et avril, et les refuges commencent à saturer.


 

La SPA et Animalis dédient un week-end entier à l’adoption

 

Comme chaque année, le début de l’été est synonyme de période noire pour les refuges et associations de défense des animaux. Et comme chaque année, les défenseurs des animaux se mobilisent face à la montée des abandons sur la période estivale. En tête de file, la SPA et Animalis, qui consacrent chacun un week-end dédié à l’adoption et à la sensibilisation du grand public. Afin de faire évoluer les mentalités et de remettre le bien-être animal au coeur de la démarche d’adoption, “J’adopte avec Animalis” proposera dans ses magasins des collectes solidaires ainsi que des rencontres avec les bénévoles de ses associations partenaires. La SPA accompagne quant à elle comme tous les ans son week-end portes ouvertes d’une campagne de communication destinée à sensibiliser le grand public aux bienfaits de l’adoption, baptisée cette année “Savez-vous qu’adopter rend heureux ?”.

 

Une hausse inexpliquée des abandons en début d’année

 

Le bonheur est dans l’adoption” martèle en effet la SPA, inquiète des chiffres du premier trimestre. En effet, les quatre premiers mois de l’année sont marqués par une baisse exceptionnelle de 10 % des adoptions. Morosité ambiante, difficultés pour les propriétaires potentiels à s’engager ? Difficile à dire pour l’association, qui parle “d’un constat, sans véritable réponse”. Mais à quelques semaines de l’été, où est enregistré le tiers des abandons annuels sur le sol français, il semble urgent de désengorger les refuges. “L’adoption, lorsqu’elle est bien réfléchie, est un acte fort et solidaire qui suscite une grande émotion et un bonheur intense”, explique à ce sujet Natacha Harry, présidente de la SPA, rappelant que vivre avec un animal, “vecteur de bien-être” peut “apaiser et guérir certains maux” chez les humains. Une action qui porte ses fruits : à titre d’exemple, la Fondation Assistance aux Animaux, qui a elle aussi noté une baisse des adoptions en ce début d’année, indique avoir environ triplé son chiffre d’adoption mensuelle durant ses journées portes ouvertes (qui se tenaient en avril 2018).

, , , , ,