Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Journée Mondiale des réfugiés : L'urgence de l'hospitalité face à l'exil

Journée Mondiale des réfugiés : L'urgence de l'hospitalité face à l'exil
En cette 18ème Journée Mondiale des réfugiés, l’urgence pour venir en aide aux populations réfugiées se confirme. Les derniers chiffres recensent plus de 65 millions de déplacés dans le monde, dont 40 millions au sein de leur propre pays. L’équivalent de la population française, fuyant les persécutions ou les conflits armés, laissant derrière eux leur famille, leurs amis, leur vie professionnelle et leurs biens. Seul un faible nombre de réfugiés est accueilli dans des pays développés tels que la France, la grande majorité (86%) trouvant refuge dans des pays en développement, où les besoins pour leur prise en charge sont considérables.


A voir et à entendre : Parcours d'exilés

 

Des parcours d'exilés en quête de stabilité et de protection

43 000 réfugiés ont tout de même bénéficié de la protection de la France en 2017, contre 36 500 en 2016, leur permettant ainsi d’envisager une vie meilleure. Cette nette augmentation traduit le contexte mondial actuel marqué par des situations de guerre ou de violences généralisées dans les pays tels que la Syrie, l’Afghanistan ou l’Irak, ou par des craintes individuelles de persécutions liées aux opinions politiques, à la religion, à la nationalité ou encore au groupe social d’une personne dans de nombreux pays.

L’exil impose des conditions de vie d’une extrême précarité et expose à des risques de violence. Les différents témoignages de réfugiés évoquent un véritable parcours du combattant ponctué de rejet, de violation des droits fondamentaux, tels que l’accès à l’éducation ou la liberté d’expression, et d’exclusion, d’abord dans leur pays d’origine puis en France, aux prises avec les difficiles démarches consécutives à la reconnaissance de leur statut. La barrière de la langue française reste l’un des premiers obstacles.

 

L'Ordre de Malte France présent pour accompagner les réfugiés

Au cœur des réalités de l’instabilité du monde et du durcissement des politiques migratoires, le réseau international de l’Ordre de Malte agit depuis toujours selon sa vocation hospitalière originelle de secours aux exilés : présent tout au long des parcours migratoires ici et là-bas, à travers les structures de santé en Afrique de l’Ordre de Malte France, mais aussi les actions menées par Malteser International (Corps international d’aide humanitaire d’urgence de l’Ordre de Malte) et le CISOM (Corps Italien de Secours de l’Ordre de Malte), qui est en charge du secours en mer des migrants.

En France, la volonté de l’association est d’accompagner ces personnes vulnérables dans leurs démarches de demande d’asile et celles faisant suite à la reconnaissance de statut : accompagnement à l’entretien Ofpra, apprentissage du français langue étrangère ou encore insertion par le logement et l’emploi.

 

L’Ordre de Malte France réaffirme que de la rencontre entre les personnes réfugiées et la société française naît un enrichissement mutuel qui favorise la réussite de l’intégration

 

 

Crédit Photo : © Isaure Faivre Darcier

, , ,