Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Prix SUEZ-Institut de France soutenir l'openinnovation des pays en développement

Prix SUEZ-Institut de France soutenir l'openinnovation des pays en développement
Sous la présidence de Xavier Darcos, Grand Chancelier de l'Institut et de Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de SUEZ, la cérémonie du Prix SUEZ-Institut de France s'est tenue ce mardi 3 juillet 2018 à l’Institut de France. Les projets lauréats ont reçu une dotation de 50 000 € chacun.


Cette année, les lauréats sont :

L’association marocaine Dar Si Hmaddans la catégorie Accès aux Services Essentiels. Son projet met en œuvre la nouvelle technologie de « CloudFishers© » (filets « attrape-nuages ») qui collecte l’eau de brouillard, la stocke puis la filtre pour approvisionner des hameaux arides situés hors du réseau d’eau potable, dans le Haut-Atlas marocain.

Le duo de start-ups franco-ivoiriennes COLIBA et CPROPREdans la catégorie Entrepreneuriat Social. Elles proposent une solution de pré-collecte, de tri et de valorisation des déchets à Abidjan, en y intégrant le secteur informel. Les utilisateurs paient via une application sur leur téléphone des sacs poubelles identifiables, ainsi que le service d’évacuation des ordures. L’Institut de France et la Fondation SUEZ organisent depuis 2009 le Prix SUEZ-Institut de France. Ce Prix récompense des projets et des innovations qui favorisent l’accès aux services essentiels - l’eau, l’assainissement et la gestion des déchets - dans les pays en développement. Ce Prix a pour but de récompenser une initiative innovante qui entraine un progrès social ou environnemental.

Les Prix SUEZ initiatives – Institut de France ont permis à 12 projets de changer d’échelle et d’essaimer : ainsi, GreenBio Energy , lauréat du Prix Entrepreneuriat Social de 2012, a pu mettre son projet pilote de briquettes recyclées à une échelle conséquente : 270 000 Ougandais ont été impacté positivement par le projet entre 2012 et 2018, avec plus de 20 000 dollars économisés pour les foyers, 2000 tonnes de briquettes vendues et 1 300 000 arbres épargnés pour la création d’énergie.

Sanergy, lauréat du même Prix en 2014, a pu faire évoluer le modèle de son activité de vente de latrines à des familles : dorénavant, celles-ci sont intégrées aux logements par l’intermédiaire de leurs propriétaires qui incluent le service dans le prix du loyer : 148 000 personnes devraient être impactées dans 2 provinces du Kenya d’ici à 2019.

, , , , ,