Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[EN IMAGE] Campagne choc contre les violences conjugales pendant les matchs

[EN IMAGE] Campagne choc contre les violences conjugales pendant les matchs
Aux grands maux les grands remèdes. Les soirs de matchs en Angleterre, les violences conjugales augmentent de 38 % en cas de défaite de l’équipe nationale. Le National Centre for Domestic Violence (NCDV) est donc monté au créneau avec une campagne de sensibilisation multi-canaux destinée à sensibiliser le grand public durant la Coupe du monde de football.  


Augmentation des violences conjugales durant les matchs de football

 

“Femme battue rime avec Coupe du Monde”, chantait Doc Gynéco sur son premier album en 1996. Plus de vingt ans plus tard, force est de constater que la situation est toujours aussi alarmante, puisque selon une étude publiée en 2013 dans le Journal of Research in Crime and Delinquency et reposant sur trois récentes Coupes du monde, le risque de violences augmente de 26 % en cas de match nul ou de victoire, et grimpe jusqu’à 38 % en cas de défaite chez nos voisins anglais.

 

Une campagne de sensibilisation choc et multi-canaux

 

Le NCVD a ainsi lancé durant la compétition internationale qui s’est achevée dimanche dernier sa campagne de sensibilisation à destination du grand public. Baptisée “The Not-So-Beautiful-Game” (Le match pas si beau) et réalisée par l’agence J.W Thompson London, elle détourne sur plusieurs clichés les drapeaux de différentes nations en gros plans de femmes ensanglantées. “Si l’Angleterre est battue, tu le seras aussi”, peut-on par exemple lire en légende. Les visuels ont été diffusés sur les réseaux sociaux durant les matchs et déclinés sur des panneaux publicitaires ainsi que dans la presse papier.

, , , , ,