Mesurer l'impact social pour sélectionner les lauréats de nos concours

Mesurer l'impact social pour sélectionner les lauréats de nos concours
Repérer les initiatives véritablement innovantes et impactantes demande d'adopter une vision nouvelle et élargie des critères de suivi traditionnels. La Fondation la France s'engage a ainsi adopté une méthode de sélection inédite. L'ambition de cette démarche est d'harmoniser les bonnes pratiques en termes de sélection auprès de tous les acteurs du financement solidaire et des porteurs de projet.


La mesure de l’impact social
 

 

Financer et accompagner les lauréats nécessite d’élargir les critères de suivi traditionnel et de mesurer de manière plus globale l’impact social des projets. La Fondation la France s’engage s’appuie ainsi sur la méthode MESIS (Mesure et suivi de l’impact social) développée par la Caisse des dépôts, BNP Paribas et INCO, accompagnés par KIMSO,  cabinet de conseil et d’évaluation spécialisé en impact social.

 

Cette méthodologie portée par des acteurs de premier plan se base sur trois objectifs : harmoniser les démarches existantes et capitaliser sur les bonnes pratiques, faire émerger des outils de mesure partagés et promouvoir une appropriation par les financeurs et les porteurs de projets.


La méthode MESIS est intégrée aux questionnaires du concours et au suivi des dossiers une fois lauréats.
 

 

Un mode de sélection inédit

 

 

L’équipe de la Fondation n’intervient à aucun moment dans la notation des dossiers. Elle est garante du fonctionnement et de la mise en place des différentes étapes du concours. Son rôle consiste à examiner les modalités de participation aux concours et à en assurer les processus.


La sélection initiale permet d'étudier l'ensemble des dossiers déposés au regard des quatre critères de sélection du concours. 120 jurés salariés des entreprises fondatrices, des organismes publics et de structures de l’ESS partenaires examinent les dossiers durant 2 jours.

La phase intermédiaire réunit, de façon dématérialisée, 80 jurés représentants des entreprises fondatrices et experts de l’ESS. Ils examinent chaque dossier par groupe de trois.

La sélection finale mobilise 26 experts de haut niveau de l’ESS et des entreprises mécènes,  ainsi que des personnalités de la société civile. Les 40 candidats finalistes sont invités à pitcher leurs projets à Paris. En parallèle, un vote du public sur la page Facebook de la Fondation permet de contribuer à la note attribuée par le jury. À l'issue de cette phase, 12 lauréats sont retenus.

 

Article extrait  du rapport d'activité 2017 de la Fondation La France s'engage. Consulter le rapport dans son intégralité.

, , , , , , ,