Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[BEST OF] L’écologie, enjeu fondamental de notre avenir : pistes pour agir

[BEST OF] L’écologie, enjeu fondamental de notre avenir : pistes pour agir
La journée du dépassement, qui marque le jour où l’humanité a consommé la totalité des ressources renouvelables de la terre, a été tristement célébré le 1er août. Si les pouvoirs publics et les gouvernements peinent encore à imposer des politiques efficaces en matière de responsabilité écologique, beaucoup d’ acteurs de l’intérêt général œuvrent sans relâche pour proposer des solutions innovantes. Tour d’horizon.


Trois chiffres ont marqué l’année 2018 dans le domaine de l’écologie, et ils ne sont pas vraiment rassurants : 90% de la population mondiale respire un air pollué, un tiers de la planète consomme une eau dangereuse pour la santé, et enfin, la terre pourrait compter plus de 143 millions de migrants climatiques d’ici 2050. Une réalité préoccupante, qui a notamment conduit le Premier ministre Édouard Philippe à dévoiler le 23 avril dernier sa feuille de route pour la transition du pays vers l’économie circulaire, contenant 50 mesures destinées à intégrer les enjeux du développement durable dans le quotidien des Français. En fin d’année dernière, le sommet One Planet Summit a quant à lui réuni les acteurs de la finance publique et privée, invités à proposer des solutions innovantes pour “soutenir et accélérer” la lutte contre le changement climatique.

 

 

ENTREPRISES ET RSE

 

 

Une seule solution : agir. Les grands groupes ont généralement intégré un volet environnement (plus ou moins important) dans leur démarche RSE. C’est le cas de Pernod Ricard, engagé sur une feuille de route très stricte qui conduira l’entreprise à réduire ses émissions de CO2 de 30 % d’ici 2020, et “de tendre vers le zéro déchet” mis en décharge. Veolia est impliqué depuis 2004 dans la préservation de la planète, en soutenant des programmes internationaux et des actions de sensibilisation auprès du grand public. Idem chez Coca-Cola, qui s’est notamment engagé pour 100 % d’emballages recyclables d’ici 2025. Les Galeries Lafayette, engagées dans une politique de développement durable depuis plusieurs années, ont de leur côté lancé le programme “GO FOR GOOD” pour un commerce responsable, éthique et solidaire. Le mastodonte du bio Bjorg, Bonneterre et Compagnie a créé sa fondation cette année, elle soutient l’alimentation durable. Les entreprises sont par ailleurs épaulées par de nombreuses structures comme Co-Recyclage, qui développe des outils et solutions adaptés pour accompagner le développement du réemploi.

 

Dans le secteur du transport, un grand pas a été franchi : les 191 pays membres de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) ont signé un accord cette année, dans lequel ils s’engagent à maintenir d’ici 2035 les émissions de gaz à effet de serre au niveau observé en 2020. Les transporteurs, connus pour être de gros pollueurs, essayent en général de développer des programmes plus respectueux de l’environnement. Costa Croisières a par exemple lancé le programme 4GOODFOOD en 2017. Il vise à réduire le gaspillage alimentaire de 50 % à bord des navires de toute la flotte Costa à l’horizon 2020.

 

 

LES RENDEZ-VOUS DES ACTEURS DE L’ENGAGEMENT

 

 

Partout en France, les évènements et projets se multiplient afin de sensibiliser le grand public à l’écologie. À Nantes, la Fondation Maisons du Monde a mobilisé au mois de juin des dizaines d’acteurs de l’écologie et attiré 5 000 visiteurs pour la première édition de “Aux arbres”, consacré à la protection des forêts, de la biodiversité et du climat.

 

La Fonda a également donné rendez-vous aux acteurs de l’engagement les 22 et 23 mars derniers à Paris pour l’université “Faire ensemble 2030”, demandant une réflexion du monde associatif pour répondre aux objectifs de développement durable de l’ONU (parmi lesquels : “eau propre et assainissement’, “énergie propre et d’un coût abordable”, “consommation et production responsable”, “mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques”, “vie aquatique” et “vie terrestre”).

 

La Surfrider Foundation Europe a comme chaque année rassemblé près de 35 000 citoyens au mois de mars pour les Initiatives Océanes : une mobilisation, le temps d’un week-end, pour nettoyer les plages, lacs, rivières et fonds marins.

 

 

VIVRE AUTREMENT

 

 

Et nous, citoyens, que pouvons-nous faire au quotidien pour préserver la planète ? Il suffit de repenser ses comportements, et d’adopter des habitudes plus responsables dans nos gestes de tous les jours. Commençons par les vacances*, qui sont d’actualité : pourquoi ne pas opter pour des vacances solidaires ou en éco-volontariat ? Vous pouvez également choisir des organismes éthiques et respectueux de l’environnement, comme Vacances Bleues. Dans votre valise, troquer quelques pièces de grandes surfaces contre des marques éthiques. Elles sont de plus en plus nombreuses, (Bonobo, Atelier Unes, Leax, et pour les enfants Bobo Choses qui soutient un programme de conservation des fonds marins). Une application, NotMyStyle, vous permet même de vous renseigner sur les conditions de fabrication et l’engagement de vos marques préférées. En cas de petite soif en voiture, plutôt que de vous surcharger en plastique, optez pour une gourde ou une bouteille écolo.

 

Et en rentrant ? Et bien on garde les bonnes habitudes ! Pour chaque pan de votre vie quotidienne, il existe une alternative responsable ? Vous aimez le lait ? Choisissez celui produit par les fermes d'En Direct des Éleveurs, conditionné directement dans la laiterie, 100% traçable et vendu dans des packagings éco-conçus. Si avez un jardin, pensez à la permaculture, en plein boom. Autrement, téléchargez Too Good To Go, et récupérez à très bas prix des invendus chez vos commerçants. Pour les amateurs de technologies, de nombreuses applications sont d’ailleurs là pour accompagner vos initiatives éco-responsables. Pas le courage de trier vos déchets ? Cliink vous offre des points à échanger chez des partenaires pour vous remercier de votre bonne conduite. Toc Toc Compost permet quant à elle de localiser vos voisins qui trient leurs bio-déchets ou disposent d’un composteur. Forest plante des arbres pour vous lorsque vous n’utilisez pas votre smartphone.

 

Pour en savoir plus sur le tourisme durable : ici

 

Et retrouvez notre [BEST OF] consacré à l’eau et aux océans ici, ainsi que notre [BEST OF] environnement.  

 

, , , , , ,