Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[SHOPPING] La marque Fête impériale mobilise les artistes pour Info-Endométriose

[SHOPPING] La marque Fête impériale mobilise les artistes pour Info-Endométriose
L’endométriose touche une femme sur dix en France. La marque Fête Impériale, fondée en 2015 par Laura Gauthier-Petit et qui puise son inspiration à la croisée du Second Empire et des années 1980, a décidé de s’associer à trois artistes pour une collection capsule numérotée de vestes en jean et de tee-shirts. Une partie des bénéfices reviendra à Info-Endométriose, une association cofondée en 2015 par Julie Gayet et la gynécologue-chirurgienne Chrysoula Zacharopoulou pour sensibiliser à la maladie et financer la recherche médicale.



 

Récolter des fonds pour l’endométriose

 

“Libérer le discours autour de la complexité du corps féminin, le tabou lié aux menstruations et la méconnaissance de l’endométriose.” C’est autour de cette ambition commune que se sont mobilisées l’association Info-Endométriose et la marque de prêt-à-porter Fête Impériale. La seconde a fait appel à trois créateurs, Thomas Lélu, Été 1981 et Johanna Okl, qui ont chacun proposé leur vision d’une veste en denim de la marque. Les pièces, produites en série limitée (deux exemplaires chacune), sont en vente en boutiques et sur le site internet de Fête Impériale, au prix de 45 euros pour les tee-shirts et 450 euros pour les vestes.

 

Sensibiliser l’ensemble de la population à la maladie

 

Aux États-Unis, l’endométriose porte un visage : celui de la réalisatrice Lena Dunham, star et créatrice de la série multi-récompensée Girls et militante féministe. Souffrant de la maladie depuis plusieurs années, elle a largement participé à la faire connaître outre-Atlantique, allant jusqu’à annoncer publiquement en début d’année avoir eu recours à une hystérectomie afin de mettre un terme aux douleurs. En France, l’endométriose reste encore relativement méconnue. Cette maladie chronique, qui toucherait, selon le site spécialisé EndoFrance, environ une femme sur dix en âge de procréer dans l’Hexagone, se manifeste par des douleurs pelviennes intenses, auxquelles est associée une infertilité chez 30 à 40 % des femmes. Fondée en 2015, Info-Endométriose a lancé sa première campagne de sensibilisation en 2016, tournée aussi bien vers les femmes que le secteur médical, les pouvoirs publics et les entreprises. Soutenue par de nombreux partenaires institutionnels et associatifs, elle compte également parmi ses partenaires l’Oréal, Kering Group, JC Decaux et Antalis.

 


 

 

 

, , , , ,