10 ans des fonds de dotation : colloque FIDAL, Institut Pasteur et Carmignac

10 ans des fonds de dotation : colloque FIDAL, Institut Pasteur et Carmignac
Les fonds de dotation ne connaissent pas la crise. Lancés en 2008 à l’initiative de Christine Lagarde sur le modèle des “Endowment Funds” américains, ils se sont en dix ans affirmés comme l’une des structures juridiques favorites des entreprises mécènes et philanthropes. “Ce qui est impressionnant, c’est leur rythme de croissance, détaille Xavier Gay, directeur de clientèle de l’agence Limite. Aujourd’hui, plus d’une fondation sur deux est un fonds de dotation, et leur essor est constant depuis leur création.” À l’occasion de leur dixième anniversaire, FIDAL, l’Institut Pasteur et Carmignac Gestion leur dédient une matinée le 19 octobre 2018, en présence d’Alexandre Mars (Epic), Christine de Longevialle (Solidarity AccorHotels) et Sophie Faujour Le Bon (EVPA France). Le colloque sera également l’occasion de présenter une étude sur l’évolution des fonds de dotation, et d’analyser leur popularité auprès des mécènes.



 

Les fonds de dotation, une structure en croissance permanente

 

Il existe aujourd’hui plus de 2 500 fonds de dotation en France*, soit davantage qu’il n’existe de fondations tous statuts confondus (fondation reconnues d'utilité publique ou FRUP, fondations d’entreprise, abritées, de coopération scientifique, partenariales et universitaires). Comment expliquer le succès de ce modèle ? “Pour le dire en deux mots, un fonds de dotation se crée comme une association, et se finance comme une fondation”, expliquait Christine Lagarde lors de l’ouverture du colloque des fonds de dotation en 2008. Une souplesse juridique qui ouvre le champ des fondateurs contribuants, d’où son expansion constante depuis sa création. “Le fonds de dotation est l’un des rares outils juridiques au service de l’intérêt général aussi bien utilisé par les Organismes sans but lucratif (OSBL) que les entreprises pour porter leur mécénat, explique Xavier Gay. Le fonds de dotation est donc à la fois un outil de collecte de fonds pour les structures opératrices et un outil juridique pour porter le mécénat des structures redistributrices.”

 

Les temps forts de la matinée

 

Afin de célébrer leurs dix ans, FIDAL, l’Institut Pasteur et Carmignac organisent une matinée dédiée aux fonds de dotation ce 19 octobre, de 8h30 à 14h30. L’évènement animé par le journaliste et animateur Thierry Guerrier réunira des experts, des dirigeants d’entreprise et des grands mécènes qui témoigneront et reviendront sur leurs expériences. Après une présentation par Stéphane Couchoux (FIDAL) et Stéphane Godlewski (PhilGood), plusieurs tables rondes permettront d’analyser en détail les spécificités de ce modèle juridique qui est  à la fois au service de la stratégie de l’entreprise, des familles mécènes ou encore des OSBL. Philippe d’Ornano (Président de Sisley), Charles Carmignac (directeur de la Villa Carmignac) ou encore Catherine Monnier (déléguée générale du Fonds Adie) interviendront au cours de la matinée, à l’issue de laquelle le fonds de dotation sera abordé à travers ses perspectives d’évolution.

 

*étude de l’Observatoire de la Philanthropie, de la Fondation de France et du Centre Français des Fonds et Fondations

 

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat.

 

, , , , ,