Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[ILLETTRISME] La Fondation Cetelem lutte contre l’illectronisme

[ILLETTRISME] La Fondation Cetelem lutte contre l’illectronisme
Créée par BNP Paribas Personal Finance sous l’égide de la Fondation de France en 1992, la Fondation Cetelem s’est emparée de la lutte contre la fracture numérique. Dans le cadre de son action,  elle s’engage dans toute la France pour garantir l’accès au numérique à l’ensemble des citoyens à travers 12 projets luttant contre l’illectronisme. Une enveloppe de 300 000 euros leur est dédiée, ainsi que du mécénat de compétences et du don en nature, pour des partenariats courant sur deux à trois ans.


 

 

L’illectronisme, un nouvel axe d’intervention

 

 

La Fondation Cetelem, engagée depuis de longues années dans l’éducation budgétaire, a choisi l’illectronisme et l’inclusion numérique comme nouvel axe d’intervention. Elle a donc élaboré cette année une stratégie nationale en s’appuyant sur l’ancrage local de BNP Paribas Personal Finance pour soutenir des projets oeuvrant en faveur du numérique inclusif. Elle soutient des projets de 12 partenaires localisés dans tout l’Hexagone, parmi lesquels AGIRabcd, Apprentis d’Auteuil, Emmaüs Connect (WeTechCare), l’École de la 2e chance de Marseille ou encore Permis de vivre la Ville. “Nous soutenons les porteurs de projets qui équipent des publics pour l’accès au numérique, et se préoccupent de la question de l’usage dans les usages de la vie quotidienne”, explique Philippe Assedo, secrétaire général de la Fondation Cetelem.  

 

 

Mécénat financier, mécénat de compétences et dons en nature

 

 

Pour financer l’ensemble des projets, la Fondation Cetelem dispose d’une enveloppe de 300 000 euros par an, auxquels viennent s’ajouter du don de matériel informatique et du mécénat de compétences, “selon les besoins des associations”. Ils serviront notamment à accompagner le “Linkedin des anciens élèves et élèves actuels” de l’École de la 2e chance de Marseille, la nouvelle version de la plateforme Les Bons Clics de WeTechCare ou encore l’équipement en tablettes d’un collèges à Creil (60) par les Apprentis d’Auteuil. Ces partenariats s’inscrivent dans la durée, “autour de deux ou trois ans selon les projets”.  

 

 

, , , , , , ,