[SHOPPING] New Movements, la marque de sneakers éco-responsables

[SHOPPING] New Movements, la marque de sneakers éco-responsables
Les grandes marques de sneakers ne sont pas vraiment connues pour leur éthique et leur action pour l’environnement… La jeune marque norvégienne New Movements a décidé d’agir pour conjuguer mode et impact écologique en créant une ligne de sneakers conçue écologiquement, et dont l’achat participe au nettoyage des océans, en particulier la pollution plastique.



 

Des sneakers éco-responsables de la conception à la distribution

 

L’objectif de la marque New Movements est simple : proposer des produits pour “Marcher avec impact, pour un futur meilleur et plus écologique”. Grâce à une campagne réalisée avec succès sur Kickstarter, New Movements va lancer, d’ici début 2019, une ligne de sneakers qui répond à son objectif écologique, de sa conception à sa distribution, en passant par sa production. La semelle extérieure est composée à 70 % de caoutchouc recyclé, et les lacets sont faits à 100 % à partir de bouteilles plastique recyclées. L’intérieur est composé d’un mélange de laine et de latex naturel. L’emballage est totalement composé de cartons recyclés et exempt de plastique.

 

La marque s’engage également à proposer des produits entièrement conçus en Europe, dans le respect des normes environnementales (matières, processus de fabrication), et des normes sociales (conditions de travail et salaires) européennes, pour une qualité “faite pour durer”. Les ateliers sont situés au Portugal afin de réduire l’acheminement, et la marque s’engage à utiliser des énergies renouvelables dans le processus de fabrication des produits. Enfin, le design des chaussures se veut intemporel et unisexe, pour passer outre les injonctions de la fast fashion.


 

New Movements s’engage contre la pollution plastique

 

L’impact des produits New Movements dépasse le simple stade de l’achat. Tout en proposant des produits éco-responsables, la marque s’engage à œuvrer activement pour la dépollution des océans, en ciblant plus particulièrement la pollution plastique, face au constat qu'il y a “plus de micro-plastiques dans les océans que d’étoiles dans la voie lactée”. Pour chaque paire de chaussures achetée, la marque s’engage donc à retirer des océans une livre (environ un demi-kilo) de déchets plastiques des océans.

 

Pour mener à bien ces opérations de nettoyage, New Movements s’est associée à Empower, une startup également norvégienne qui mène des actions de nettoyage partout dans le monde grâce à un réseau d’ambassadeurs, et qui a également la particularité d’utiliser la technologie blockchain pour inciter les citoyens norvégiens à recycler le plastique.


 

, , ,