Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Entrepreneuriat et ESS : Fanny Massy, responsable développement et partenariats

Entrepreneuriat et ESS : Fanny Massy, responsable développement et partenariats
L'entrepreneuriat est aujourd'hui un vecteur capital du lien social et de la cohésion des territoires, particulièrement lorsqu'il a une portée sociale et solidaire. Acteur majeur du financement des TPE franciliennes, Paris Initiative Entreprise (PIE) est un tremplin pour les entreprises de l'ESS. Elles peuvent avec le soutien de PIE créer et développer leur activité économique. Une contribution qui ne se limite pas à un apport financier, puisque PIE accompagne également le lancement des start-ups et peut être caution bancaire. Tous ces outils mis à disposition des petites entreprises ont permis de créer ou de sauvegarder plus de 4 000 emplois en Île-de-France depuis la création de l'association. Découvrez les portraits de ceux qui animent PIE au quotidien. Aujourd’hui, rencontre avec Fanny Massy. Cette consultante est une des trois responsables qui filtrent les demandes de financement envoyées sur le site de PIE.


 

Elle est une des trois consultantes qui analysent toutes les demandes de financement qui sont laissées sur le site internet de PIE. Fanny Massy a donc une vision globale des créateurs qui font appel aux services de la plateforme parisienne. Et le moins que l’on puisse dire est que 2018 a été faste. Durant les sept premiers mois de l’année, 1 107 formulaires ont été déposés à l’adresse www.pie.paris et 560 ont été déclarés éligibles par l’association. Ces chiffres ont déjà dépassé ceux de l’exercice précédent durant lequel 900 dossiers au total avaient été laissés par des créateurs. Cette hausse conséquente s’explique.

 

« Nous avons mis en place cette année un formulaire simplifié à remplir sur la Toile, note cette ancienne étudiante à l’Essec. Il est simple et rapide à finaliser. Jusqu’alors, nous demandions aux entrepreneurs de nous envoyer un dossier complet par écrit. Cela leur prenait pas mal du temps et nos consultants devaient à leur tour le consulter alors que certaines demandes auraient pu être rejetées plus rapidement. Les commerçants qui ne disposent pas de locaux n’ont notamment aucune chance d’obtenir une aide de notre part, ils nous sollicitent beaucoup trop tôt. Notre formulaire en ligne fait ainsi gagner du temps aux créateurs mais aussi à nos experts qui peuvent vérifier en quelques minutes si un dossier est éligible à un accompagnement ou non. »

 

Fanny Massy joue également un rôle de conseil et de filtre pour le flot continu de requêtes que PIE reçoit chaque jour sur le web. « Les entrepreneurs ne savent généralement pas les outils de financements qui sont les mieux adaptés pour eux, raconte t-elle. Lorsque je reçois leurs dossiers, je regarde immédiatement leurs demandes de financement, le montant d’aide souhaité ainsi que l’activité de leur entreprise pour définir la formule qui leur conviendra le mieux. 70 % des personnes qui font appel à nous estiment pouvoir bénéficier des aides réservées aux entreprises sociales et solidaires (ESS) mais seulement entre 25 et 30 % des créateurs peuvent réellement profiter de ces prêts réservés aux start-up qui ont un impact positif sur l’environnement ou l’inclusion sociale l. Il existe toutefois bien d’autres outils qui peuvent soutenir les entrepreneurs… »

 

Trois casquettes pour une multicarte

 

Lorsqu’elle ne filtre pas les dossiers qui arrive sur le site de PIE, Fanny Massy s’occupe aussi de l’accompagnement de certains projets en direct en tant que consultante. « Les projets sont attribués aux spécialistes en fonction de leurs compétences et de leur charge de travail. Je traite une majorité de projets qui s’inscrivent dans l‘Économie Sociale et Solidaire; mais nous sommes tous pluridisciplinaires ». Cette ex-analyste financière en private equity possède une troisième casquette chez Paris Initiative Entreprise, celle de responsable du développement et des partenariats.

 

« Je m’occupe particulièrement des partenaires institutionnels et privés. Mes interlocuteurs sont aussi bien  les services que les élus de la Mairie de Paris précise-t-elle. “Nous avons avec eux des rendez-vous réguliers pour échanger sur les projets les plus stratégiques... PIE développe aussi une action en direction des grandes entreprises dans le cadre de leur politique RSE ou de mécénat. Par exemple, j’ai mis en place un programme de mécénat de compétence pour les collaborateurs de la la banque Barclays . » Chez PIE, les collaborateurs sont multicartes. Fanny Massy le prouve mieux que quiconque.

, , , , ,