[FUSAC] La Fondation pour l’écriture est lancée !

[FUSAC] La Fondation pour l’écriture est lancée !
C’est au cœur de l’Institut de France que la Fondation pour l’écriture a été officiellement établie le 17 décembre 2018 à l’occasion de la signature d’une convention de création entre les fondations d’entreprise Groupe Aéroports de Paris (ADP), M6, SNCF, Sycomore, et l’Académie des sciences morales et politiques, à l’initiative de l’association du Labo des Histoires. Les membres de ce partenariat inédit se sont unis autour d’une cause qui leur est chère : l’écriture.



 

Un partenariat de grande ampleur

 

Reconnues pour leurs actions en faveur de la culture, de l’éducation, de la lutte contre l’illettrisme et du décrochage scolaire, les fondations d’entreprises des groupes ADP, M6, SNCF et Sycomore se réunissent pour créer la Fondation pour l’écriture, une fondation qui aura vocation à promouvoir la pratique de l’écriture auprès de publics variés, jeunes et adultes. “Nos différentes fondations ont toutes en commun d’avoir dans leur ADN la volonté de lutter contre l’illettrisme”, témoigne Laure Kermen-Lecuir, déléguée générale de la Fondation Groupe ADP. “Il était assez naturel pour nous de répondre à cet appel et de créer cette fondation”.

 

À l’initiative de ce partenariat, le Labo des Histoires, une association qui compte la Fondation SNCF parmi ses partenaires depuis 2016. Œuvrant pour la promotion de l’écriture par le biais d’ateliers gratuits à destination des jeunes, l’association s’est placée comme un acteur majeur de la mobilisation nationale en faveur de l’action artistique et culturelle initiée en juillet 2018 par les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale. “En France, toutes les expressions artistiques ont leurs espaces de transmission… sauf l’écriture ! Nous avons en effet un réseau très dense d’écoles d’arts sur tout le territoire, accessibles dès le plus jeune âge, mais il n’existe aucun lieu d’échanges et d’apprentissage pour les romanciers, scénaristes, paroliers en herbe”, souligne l’association.


 

Diffuser la pratique de l’écriture sur tout le territoire

 

Dans le cadre de son action, la Fondation pour l’écriture sera abritée par l’Académie des Sciences Morales et Politiques de l’Institut de France. Une symbolique forte, saluée par Jean-Robert Pitte, son secrétaire perpétuel, qui rappelle que l’Académie des Sciences Morales et Politiques est “très impliquée dans la nécessité de diffuser le savoir et la culture auprès des jeunes, ce qui passe par une meilleure maîtrise de la lecture, mais aussi de l’écriture”.

 

Ce nouveau partenariat d’ampleur, d’une durée initiale de trois ans, permettra dans un premier temps de développer l’action du Labo des Histoires. Il ambitionne, à l’horizon 2022, de s’implanter sur l’ensemble du territoire français. L’action conjointe des fondations devrait donner un nouvel élan à la promotion de l’écriture, ce dont on ne peut que se réjouir. Pour Isabelle Verrecchia, déléguée générale de la Fondation du Groupe M6, “Faciliter l'accès à l'écriture, c'est permettre à ceux qui en sont le plus éloignés de dire le monde et d'en comprendre toutes les dimensions. L'écriture peut alors devenir un fabuleux outil de liberté, d'émancipation et d'accomplissement de soi”.

 

, , , , ,