[MERCATO] Dominique Boizeau quitte la Fondation Veolia

[MERCATO] Dominique Boizeau quitte la Fondation Veolia
Arrivée chez Veolia en 1992, Dominique Boizeau a participé à la création de la fondation en 2004, et se chargeait de sa communication. Elle quitte aujourd’hui la multinationale et envisage désormais de mettre son expertise au service des associations.


 

 

14 ans d’action au sein de la fondation

 

Engagée pour la solidarité à travers trois axes d’intervention majeurs (l’urgence humanitaire et l’aide au développement, l’accompagnement vers l’emploi et le lien social, la protection de l’environnement et de la biodiversité), ainsi que la lutte contre le choléra, la Fondation Veolia a soutenu plus de 1 350 initiatives depuis sa création. Autant de projets suivis par Dominique Boizeau, à la tête du pôle communication depuis la création de la structure, il y a 14 ans. “C’était un choix, et c’était de loin ma plus belle expérience, assure-t-elle à Carenews. Ce poste était riche de sens.”

 

Soutenir les acteurs de l’intérêt général

 

Après un break bien mérité de quelques mois aux États-Unis, Dominique Boizeau envisage de passer de “l’autre côté” de la barrière. “Certains partenaires de la Fondation Veolia m’ont particulièrement marquée, comme Lulu dans ma rue, Emmaüs Défi ou des projets dans l’agriculture urbaine, en France et ailleurs”, commente-t-elle, sans pour autant faire de plan de carrière précis. Dominique Boizeau se voit toutefois bien “sur le terrain”. “La difficulté pour les associations, c’est de trouver les partenaires. Pendant des années, j’ai essayé de créer des passerelles entre deux mondes, celui de l’entreprise et des associations. Je vais essayer de continuer, mais pour les associations”.



 

, , , ,