Crédit Agricole soutient Entreprendre pour apprendre (EPA)

Crédit Agricole soutient Entreprendre pour apprendre (EPA)
Pour préparer les jeunes au monde du travail, Entreprendre pour Apprendre leur ouvre les portes de l’entrepreneuriat. Parmi les programmes proposés figurent les « mini-entreprises », des sociétés créées de A à Z par des groupes de jeunes pendant l’année scolaire. Un projet dont la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement, très engagée sur l’insertion des jeunes, est partenaire.


 

 

Dans la peau d’un entrepreneur

 

Entreprendre, ça s’apprend et ça apprend. C’est pourquoi, parmi ses 4 programmes, Entreprendre pour Apprendre a choisi de déployer des « mini-entreprises ». Collégiens, lycéens, jeunes inscrits en centre de formation ou en structure d’insertion peuvent ainsi le temps d’une année scolaire s’essayer au lancement de leur propre entreprise. Celle-ci est conçue sur le modèle d’une société anonyme ou d’une société coopérative, sous la houlette de l’association Entreprendre pour Apprendre.

 

L’expérience est hautement formatrice. Ils découvrent la gestion de projet, le travail en équipe, la prise de parole en public, les responsabilités, la prise de décision. Autant de mises en situation qui vont stimuler leurs qualités et leur autonomie. Ce faisant, ces jeunes explorent des pistes utiles pour leur orientation scolaire.

Les mini-entreprises s’élaborent en pleine concertation entre les élèves, les enseignants et l’intervenant extérieur, qui peut être un parrain entrepreneur, un collaborateur d’entreprise ou un intervenant EPA. Chaque année, des championnats régionaux sont même organisés : les meilleurs projets peuvent ensuite participer au championnat national, voire, représenter la France aux championnats européens.

 

Soutien du Crédit Agricole : une implication locale et nationale

 

Comme souvent, l’engagement du Crédit Agricole s’est appuyé sur la mise en place d’un partenariat local. Plusieurs Caisses régionales de Crédit Agricole se sont par la suite engagées aux côtés d’antennes régionales d’Entreprendre pour Apprendre. Fort d’ expériences réussies, le partenariat s’amplifie et remonte jusqu’à la Fondation CASD. « C’est notre mode de fonctionnement. On prend appui sur ce qui se passe sur un territoire, pour ensuite favoriser l’essaimage de bonnes pratiques et favoriser le changement d’échelle», détaille virginie Percevaux, déléguée générale. Sur trois ans, de 2017 à fin 2019, l’association va bénéficier d’un soutien total de 150 000 euros, afin de financer la formation d’animateurs, l’amélioration des programmes éducatifs ou l’aide à l’essaimage. En parallèle, les Caisses régionales continuent d’agir auprès des antennes régionales de l’association. « 25 des 39 Caisses régionales de Crédit Agricole sont liées aux antennes EPA. Soit plus de la moitié de notre réseau ! » poursuit Virginie Percevaux.

Les collaborateurs des Caisses régionales s’impliquent volontiers dans les mini-entreprises, notamment pour du coaching auprès des jeunes apprentis-entrepreneurs. Certains ont fait partie de jurys, ou bien remis un prix dans le cadre des championnats.

Ambition de l’association : 100 000 mini entrepreneurs en 2023 !

, , , ,