[MERCATO] Adrien Taquet nommé secrétaire d’État à la Protection de l’Enfance

[MERCATO] Adrien Taquet nommé secrétaire d’État à la Protection de l’Enfance
L’organigramme des personnalités politiques sur les sujets de l’engagement (associatifs, ESS, solidarité) s’agrandit. Adrien Taquet, député LREM (La République en marche) a été nommé secrétaire d’État en charge de la Protection de l’enfance, auprès de la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn.


 


 

Adrien Taquet, communicant professionnel et marcheur historique, aura pour mission de mettre en œuvre la « stratégie nationale pour la protection de l’enfance et de l’adolescence » annoncée par Agnès Buzyn à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfance le 20 novembre dernier. Adrien Taquet a présenté ce lundi 28 janvier au Conseil national de la protection de l’enfance les grands axes de cette stratégie, qui insiste sur la prévention (accompagnement des parents, lutte contre les violences faites aux enfants et amélioration de la prise en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance). Précédemment, concernant nos sujets, il avait été chargé par Édouard Philippe d'un rapport "sur la simplification du parcours administratif des personnes en situation de handicap".

 

La Fédération Nationale des Associations de l’Aide Familiale Populaire (FNAAFP/CSF) se félicite dans un communiqué : “La mise en lumière récente de la situation de certains enfants placés montre combien il est urgent de renforcer en France les politiques de l’enfance. Nous devons faire de l’enjeu de la protection des plus fragiles d’entre nous, et particulièrement les enfants, une priorité. La nomination d’Adrien Taquet comme secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la santé, en charge de la protection de l’enfance en est un premier signe.”

 

On peut noter que la cause de l’enfance est l’une des cinq grandes causes potentielles en 2019. Elle est portée par deux propositions de loi, l’une sur la lutte contre le cancer des enfants (du député du Rhône Bernard Perrut), et l’autre pour la protection de l’enfance maltraitée (de la députée de l’Eure Claire O’Petit). Les lecteurs de Carenews ont élu cette cause deuxième lors d’un sondage sur Twitter, derrière celle de la protection des abeilles, et devant la ruralité.


 

 

 

, , , , ,