[POSITIVONS] Des maraudes contre le gaspillage alimentaire à Bordeaux

[POSITIVONS] Des maraudes contre le gaspillage alimentaire à Bordeaux
Tous les lundis, Carenews vous partage une initiative inspirante pour commencer la semaine de bonne humeur. Cette semaine, on vous parle de Graines de solidarité, une association de Bordeaux qui distribue des invendus lors de maraudes sociales alimentaires. Leurs actions pour la lutte contre le gaspillage alimentaire leur a valu un prix du Groupe AGRICA.


 

 

Des maraudes contre le gaspillage

 

Fondée en 1986, l’association Graines de solidarité lutte contre la pauvreté et l’exclusion grâce à des actions qui favorise l’insertion sociale des personnes en difficulté. Parmi ses différentes activités, l’association organise notamment des maraudes alimentaires. Deux soirs par semaine, des bénévoles parcourent pendant deux heures les rues de Bordeaux, et distribuent boissons chaudes, soupes, nourriture et vêtements aux personnes à la rue.
 

Graines de solidarité a créé des partenariats avec des boulangeries et des supermarchés locaux afin de distribuer leurs invendus lors des maraudes. L’association a également un partenariat avec l’application Too Good To Go : les utilisateurs peuvent faire un don pour soutenir ses actions. La Fondation Monoprix a également apporté un soutien financier pour l’achat d’un vélo triporteur, qui permet de récupérer plus facilement les invendus des partenaires.
 

Créer un lien social


Les maraudes vont plus loin que le simple fait de donner de la nourriture aux personnes dans le besoin. « On entend souvent des choses négatives sur celles-ci, qu’elles entretiennent la pauvreté, » explique Juliette Ramstein, responsable des maraudes alimentaires. « Beaucoup de gens ont besoin de parler, et ça permet de créer un lien social. »

 

Pour ses maraudes, l’association a reçu le prix Solidarité des Trophées « Gaspillage alimentaire, le temps des solutions » du Groupe AGRICA. « Graines de solidarité est une petite association de quartier, donc ça fait plaisir de voir nos actions reconnues, » se réjouit Juliette Ramstein. En plus du prix, le groupe a produit une vidéo qui montre le déroulement des maraudes, offrant une belle visibilité pour l’organisme.

 

 

, , , ,