Valorisons l'innovation territoriale

Valorisons l'innovation territoriale
Les territoires foisonnent d’initiatives. Comment les valoriser à leur juste valeur ? Il s'agit tout d'abord de savoir repérer les besoins, et d'expérimenter de nouvelles solutions pour y répondre avec pertinence. La mobilisation de son territoire pour inventer des réponses adaptées aux spécificités locales est indispensable. Il s'agit à la fois de pouvoir s'appuyer sur le pouvoir d'agir des personnes, mais aussi de savoir impliquer les organisations publiques et privées pour se doter d'une réelle capacité d'actions. L'engagement est en effet nécessaire mais pas suffisant ; encore faut-il pouvoir faire effet de levier avec les organisations locales, seules capables de porter durablement l'innovation et de la transformer en solution concrète, cohérente avec ce qui existe déjà. Les liens entre l'innovation et son écosystème sont une condition sine qua non de sa pérennisation et de son développement. "On n'innove pas hors-sol !" Le territoire est le lieu d'incarnation qui trop souvent est sous-estimé de l’inventeur lui-même.


Ceci étant établi, il convient ensuite de bien dimensionner les moyens nécessaires et la juste temporalité pour que l'innovation puisse grandir et progressivement faire sa « preuve de concept ». Le temps est une condition essentielle pour que l'initiative puisse réellement devenir invention, c'est-à-dire une réponse nouvelle qui apporte une valeur ajoutée supplémentaire à ce qui existe déjà. Elle mérite alors de se poser la question de son déploiement. Pour que l'invention devienne innovation, encore faut-il que l'écosystème la reconnaisse comme telle, et soit moteur pour sa démultiplication. L'inventeur seul ne peut pas déployer … ou alors cela ne reste qu'une simple initiative, quelle qu'en soit sa pertinence !

C'est en cela que la qualification de l'innovation est une étape indispensable. Elle permet de définir collectivement si les résultats obtenus permettent de démontrer qu'il s'agit d'une initiative efficace, d'une invention pertinente … ou d'une innovation qui mérite d'être déployée à grande échelle.

Mais qui est donc concerné par cette démarche ? N'est-ce que le porteur de projet pour en démontrer l'utilité et l'efficacité ? Non, bien au contraire, c'est tout l'écosystème qui est impacté par une innovation, et c'est donc lui qui est mobilisé. Face à une innovation, chacun doit en effet se questionner en fonction de son positionnement. Le schéma ci-avanten décrit les parties prenantes et leur questionnement.

La qualification de l'innovation est un exercice complexe, tant pour établir la « preuve de concept » et décrire avec précision la « triple innovation » (solution, chaîne de valeur et modèle socio-économique), que pour définir la stratégie de déploiement, fondée sur un juste dimensionnement en fonction des enjeux adressés. Durant une décennie, Le RAMEAU a expérimenté différentes méthodes, et progressivement ajusté une démarche apprenante. Après l'avoir évaluée, capitalisée et modélisée, notre laboratoire de recherche empirique l’a formalisée afin de la mettre à disposition de tous en « open source ». Vous trouverez ainsi sur la plateforme « l’innovation territorial en actions ! », une présentation de la méthode de qualification de l'innovation, ainsi qu'un outil applicatif d'auto-diagnostic.

Lors du webinaire de partage sur la qualification de l'innovation territoriale du 21 février dernier, une question très pertinente a été posée : « pourquoi parler innovation territoriale, et non pas seulement d'innovation sociétale ? ».

Trois raisons justifient ce choix :

   - Toute innovation naît sur un territoire, et ne pas appréhender la dimension du « terroir » dans une innovation sociétale est une erreur. A la différence des innovations techniques et technologiques, le territoire y joue un rôle majeur en fonction des acteurs et des actions déjà en présence. L'interaction domaines et/ou acteurs et/ou territoires est en effet déterminante pour l'innovation sociétale.

   - Souligner le rôle du territoire est un moyen de décentrer le débat. Trop souvent, il y a confusion entre le déploiement de l'innovation sociétale, et le développement de sa structure porteuse. La qualification de l'innovation est justement le moment de traiter les deux questions séparément ; en parallèle car elles se répondent sans se confondre.

   - La spécificité territoriale est l'une des composantes structurantes de la capacité de déploiement d'une innovation sociétale. Plus tôt l'appréhension du rôle du territoire dans l'innovation est anticipée, plus rapide est la capacité de réellement la faire changer d'échelle.

Le cheminement sur l'innovation territoriale est loin d'être fini … mais il marque une étape importante en ce début 2019. Réjouissons-nous, et sachons voir les avancées plutôt que de sans cesse nous lamenter sur ce qu'il reste à faire. Pour (re)donner espoir autour de nous, nous devons montrer ce qui avance ! C'est un devoir collectif trop souvent oublié en cette période où nous préférons critiquer ce qui n'est pas encore fait plutôt que de valoriser les « petits pas » déterminants pour les grands changements à venir

, , , , ,