[SOCIAL TECH] Murfy : réparer au lieu de jeter vos appareils électroménagers

[SOCIAL TECH] Murfy : réparer au lieu de jeter vos appareils électroménagers
Lancée en juillet 2018, Murfy propose un service de dépannage et de réparation d’électroménager pour les particuliers. En s’engageant contre la production de déchets électroniques, la startup met à disposition des tutoriels pour l'auto-réparation à domicile, ainsi qu’un service de réparation d’électroménager à domicile avec des tarifs transparents et des délais courts.


 

 

En 2018, selon l’ADEME, la France compte environ 200 millions d’appareils électroménagers en circulation dont seulement 2,4 millions d’appareils sont réparés.

Chaque année, 23 millions de produits sont ainsi jetés pour une masse de déchets électroniques estimée à 920 000 tonnes.

 

Inviter les consommateurs à réparer les objets du quotidien par eux-même

 

« Est-ce que mon produit est réparable ? » « Combien va me coûter la réparation ? » « Dans combien de temps aura lieu l’intervention ? » Par manque de visibilité des acteurs de la réparation, des coûts incertains ou encore des délais d’intervention très long, les consommateurs ont plus tendance à jeter qu’à réparer.

 

Pour éviter le gaspillage et lutter contre l’obsolescence programmée, Guy Pezaku a co-fondé Murfy, une plateforme web spécialisée dans la réparation de l’électroménager. Cette startup propose deux solutions : des tutoriels en ligne pour apprendre à réparer soi-même son lave-vaisselle, lave-linge ou sèche-linge ou l’intervention à domicile en moins de 48 heures d’un technicien pour un forfait unique de 75 euros.

 

Proposer des tarifs de réparation abordables

 

Si l’appareil n’est pas réparable, le client ne payera rien. Dans le cas contraire, le changement d’une pièce nécessaire à la réparation sera facturée. Néanmoins, la réparation est garantie 6 mois si ce même appareil tombe à nouveau en panne. Contrairement aux nouveaux acteurs du marché, Murfy a la particularité de s’appuyer sur des techniciens salariés ayant plusieurs années d’expérience.

 

Aujourd’hui présente en région parisienne, la startup prévoit de se développer dans de nouvelles villes en 2019 afin de créer un service de réparation à l’échelle nationale.

 

 

 

, , ,