[websérie] Le témoignage de Thibaut : de l’apprentissage à l’entreprenariat

[websérie] Le témoignage de Thibaut : de l’apprentissage à l’entreprenariat
Dans le webdoc #2 de Total Foundation, Thibaut, jeune entrepreneur, témoigne. A l’École de Production de Gorge de Loup, il a trouvé sa voie en tant qu’apprenti dans la mécanique de précision, grâce à un enseignement porteur de valeurs. Il partage sa success story en vidéo.


 

La mécanique de précision, un secteur porteur

Thibaut est un entrepreneur épanoui. Il a créé sa société en 2016 avec un associé, rencontré au cours de sa formation dans une École de Production. Leur petite entreprise a d’emblée trouvé des débouchés. Aujourd’hui, elle compte 1 apprenti, 2 stagiaires… et 1 chien. Leur activité d’impression 3 D a des applications dans la fabrication de pièces de réparation et le prototypage. Quant à leur offre d’usinage, elle répond, elle, aux besoins de la sous-traitance industrielle, du secteur agro-alimentaire, de la maintenance et de la fabrication de machines spéciales.

L’apprentissage comme tremplin

Quelle a été la clé de ce succès ? En fin de 3ème Thibaut ne sait pas ce qu’il veut faire de sa vie. Par hasard, il intègre l’Atelier d’Apprentissage de Gorge de Loup où il découvre la mécanique de précision et reste 6 ans. II enchaîne 2 ans de CAP, 2 ans de bac pro et 2 ans de BTS en alternance. « Dans cette école, les élèves ne sont pas préparés à un diplôme, ils sont préparés à un métier ». À l’École de Production, il découvre aussi une « école de la vie » qui transmet « le respect, la patience et la minutie. Car il faut apprendre à taper le centième, comme on dit », sourit Thibaut.

Les Écoles de Production, un modèle d’insertion efficace

En mars 2018, la Fondation Total s’est engagée à apporter un soutien financier de 60 millions € sur 10 ans à la Fédération Nationale des Écoles de Production afin d’accélérer leur développement dans les métiers à vocation industrielle et mailler ainsi le territoire français, à raison d'une école par département. Ces écoles proposent à des jeunes de 15 à 18 ans en voie de décrochage scolaire d’apprendre un métier selon la pédagogie du « faire pour apprendre».

 

Découvrez le webdoc #2 de Total Foundation : le portrait de Thibaut en vidéo

, , , , , , ,