[SONDAGE] La précarité hygiénique : un facteur d’exclusion sociale

[SONDAGE] La précarité hygiénique : un facteur d’exclusion sociale
Crédit Agricole, mécène de « Dons Solidaires », a souhaité aller plus loin dans son soutien à l’association en l’accompagnant dans la réalisation d’une étude menée par l’IFOP et consacrée à la précarité hygiénique comme facteur d’exclusion sociale, frein à l’insertion sociale et professionnelle. Cette étude présentée ce 19 mars a également été soutenue par la Fondation Monoprix et Procter & Gamble.


 

 

Ce sondage inédit de l’institut IFOP, commandé par l’association Dons Solidaires et réalisé auprès des Français. Il met en exergue des chiffres clefs sur la précarité hygiénique, ses conséquences sur l’estime de soi et sur l’insertion sociale avec un focus particulier sur l’hygiène féminine et infantile. Il est disponible sur le site de Dons Solidaires

 

Dons Solidaires, association pionnière du mécénat de produits en France.  

À son bilan en 2018 : 35 millions de produits neufs non alimentaires ont été collectés auprès d’entreprises et distribués à près de 600 associations caritatives venant en aide à 700 000 personnes.

 

Un soutien du Crédit Agricole depuis 10 ans  

Depuis 10 ans, le Crédit Agricole accompagne cette association sur des projets d’envergure comme la structuration de l’association en pôles d’expertise ( jeunesse, femme, hebergement… ), la création d’antennes régionales pour renforcer sa proximité avec les associations dans les territoires, la mise en place de « Dons Solidaires en direct » pour gérer les invendus en circuit court, ou encore le déploiement de media de communication (site internet, vidéo…).

, , , ,