[PODCAST 5] Vulfran de Richoufftz, Panafrica
L’économie sociale et solidaire concerne aussi la mode ! Pour le cinquième épisode du podcast Changer la norme, nous interrogeons Vulfran de Richoufftz. Il a co-fondé, avec Hugues Didier, Panafrica, une marque de chaussures fabriquées en Afrique. De la conception à la vente, la marque revendique un fonctionnement éthique, écologique et solidaire.


 

 

Rien ne le destinait ni à la mode, ni à l’entrepreneuriat social. Pourtant, il y a trois ans, Vulfran de Richoufftz a co-fondé Panafrica, une marque de chaussures éthiques, éco-responsables et hautes en couleur.

 

Le projet a pris dès le départ une dimension sociale et solidaire. “Nous avons d’abord pensé ‘chaussures’. Puis on s’est demandé quel impact on voulait avoir sur l’environnement, sur l’humain”, raconte Vulfran de Richoufftz. “Notre objectif était de créer des chaussures optimistes, colorées, mais nous souhaitions aussi promouvoir un processus de création responsable, transparent.”

 

 

Des engagements sur toute la chaîne

 

Un approvisionnement éco-responsable, des conditions de travail éthiques, et une communauté d’acheteurs fidélisés : tels sont les ingrédients de la recette Panafrica. Avec en bonus, un projet solidaire en bout de chaîne. Via son projet WalkForSchool, Panafrica reverse 10 % de ses bénéfices à des associations soutenant l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle en Afrique. 20 000 euros ont déjà été reversés à trois associations.

 

La marque détaille dans un manifeste l’ampleur de ses engagements : fourniture de matière premières, choix des partenaires, fabrication, assemblage. Et ses prochains défis : réduire l’utilisation de cuir animal, replacer les chaussures dans une boucle d’économie circulaire... “Il n’y a pas de projet parfait, on expose en toute transparence ce qu’on fait, bien ou moins bien, et ce qu’on aimerait améliorer”, explique Vulfran de Richoufftz.

 

Lancée sans aucune levée de fonds (mais avec un financement participatif à l’amorçage), Panafrica réunit aujourd’hui une véritable communauté d’acheteurs, fidélisés et croyant au projet de la marque. “Au-delà des ventes, nous construisons une véritable communauté autour de Panafrica !”, s’enthousiasme le co-fondateur.

 

Une mode éthique et écolo, c’est possible ? Comment allier projet commercial et éthique ? Comment créer une communauté autour de sa marque ? Tout ce que vous vouliez savoir sur Panafrica est dans le cinquième épisode du podcast Changer la norme !

 

, , , , , , , , ,