Les dons aux associations et fondations ont baissé de 4,2 % en 2018

Les dons aux associations et fondations ont baissé de 4,2 % en 2018
Dans un contexte fiscal troublé, la baisse des dons a été le sujet d’inquiétude majeur des associations et des fondations en 2018. Le syndicat France Générosités a finalement conclu à une baisse globale de 4,2 % des dons. Si ce chiffre est moins important que prévu, il ne doit pas masquer la réalité : les différentes réformes fiscales ont modifié la pratique du don, et certaines structures ont été fortement touchées.


 

 

La prédiction de France Générosités s’est bien réalisée. Ces derniers mois, le syndicat des associations et fondations et son président Pierre Siquier tiraient la sonnette d’alarme, redoutant une baisse significative des dons en 2018. Il faut dire que l’année avait été marquée par différentes réformes fiscales qui risquaient d’impacter fortement les dons : hausse de la CSG pour les retraités, réforme de l’impôt sur la fortune (ISF). La perspective du prélèvement à la source, au 1er janvier 2019, était également à l’origine de nombreuses interrogations et peurs.

Finalement, après un bilan provisoire en début d’année, le chiffre officiel est tombé : les dons aux associations et aux fondations n’ont baissé “que” de 4,2 % en 2018, par rapport à 2017. Cette baisse demeure néanmoins inédite, et inquiétante, après que les dons aient enregistré une augmentation constante entre 2013 et 2017 (+ 9 % sur la période).

La baisse la plus forte a été enregistrée au premier semestre 2018 (- 6,5 %). Au deuxième semestre, les associations et les fondations ont enregistré un sursaut de générosité, après leur appel au secours à l’approche des fêtes de Noël. Traditionnellement plus généreuse, la période de fin d’année a été cette fois encore, l’occasion d’une grande solidarité : 41% des dons 2018 ont été reçus sur les mois d’octobre, novembre et décembre. En conséquence, les dons n’ont baissé que de 2,6 % sur le deuxième semestre.

 

 

La réforme de l’ISF et la hausse de la CSG en cause

 

Pour autant, ce chiffre masque une grande diversité de situation. Les structures qui recevaient beaucoup de dons au titre de l’ISF (devenu IFI, impôt sur la fortune immobilière), ont été le plus impactées. C’est en effet cette source de dons qui a le plus diminué, alors qu’elle constituait un levier de croissance fondamental pour nombre de fondations. Le baromètre ISF/IFI réalisé en juillet 2018 par France Générosités estimait que les dons reçus dans le cadre de l’IFI avaient diminué de 54 % par rapport aux dons ISF de 2017, représentant une perte de 130 à 150 millions d’euros.

Autre point noir : la hausse de la CSG, particulièrement dommageable auprès des retraités, ménages plus modestes mais paradoxalement plus généreux envers les associations. Nombre d’entre eux ont dû renoncer à leur don en 2018. Dès le mois d’août 2018, selon un baromètre réalisé par Kantar pour France Générosités, 18% des donateurs retraités déclaraient déjà avoir réduit leur générosité du fait de la hausse de la CSG, et 20% des donateurs retraités confiaient avoir l’intention de réduire leur dons.

 

 

Des donateurs qui restent mobilisés

 

“Il faut saluer la fidélité et la générosité des donateurs français dans ce contexte 2018”, souligne néanmoins France Générosités. Car si le montant total des dons a baissé, le nombre de dons, lui, s’est maintenu : 94 % des dons de l’année 2018 proviennent de donateurs réguliers, qui ont choisi de donner moins, mais de continuer à donner. Une continuité indispensable, alors que les dons occupent une place déterminante dans le soutien pour certaines causes comme la protection de l’environnement et la lutte pour la défense des droits humains, mais aussi pour la recherche fondamentale sur les maladies rares.

Mais le syndicat avertit : “Cette fidélité ne doit pas cacher la fragilité d’un écosystème porté par une pyramide de donateurs âgés, et une difficulté à mobiliser de nouveaux donateurs dans un contexte fiscal et social inédit”. Autant de nouveaux défis pour cette année 2019.

 

 

, , , , , , , ,