Notre-Dame : où donner ? Attention aux fausses cagnottes !

Notre-Dame : où donner ? Attention aux fausses cagnottes !
Dès les premières heures qui ont suivi l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, des cagnottes en ligne se sont multipliées pour récolter des dons et soutenir sa reconstruction. Face aux initiatives dans tous les sens et aux arnaques signalées, le gouvernement a appelé à recentraliser les dons.


 

 

La mobilisation a été rapide et spontanée. Sur des plateformes de collecte comme Leetchi, Le Pot Commun ou Onparticipe, et sur des plateformes de crowdfunding spécialisées dans le patrimoine comme Commeon et Dartagnans, les cagnottes se sont multipliées pour contribuer à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, frappée par un gigantesque incendie le 15 avril au soir.

 

Parallèlement, quatre grandes institutions du patrimoine, la Fondation du Patrimoine, la Fondation de France, le Centre des Monuments Nationaux (CMN) et la Fondation Notre-Dame (via la Fondation Avenir pour le patrimoine à Paris), ont aussi engagé un mouvement de collecte nationale.

 

Dès le 16 avril au soir, face à l’afflux de dons des particuliers, le gouvernement a tenté de les canaliser en réorientant la collecte vers les quatre acteurs “légitimes” pour la collecte, en réunissant sur une seule page officielle les liens vers leur page de collecte.


 

Collectes frauduleuses

 

Cela n’a pas empêché les cagnottes en ligne de proliférer, avec des intentions plus ou moins louables. Si Leetchi et Le Pot Commun, qui sont respectivement détenues par le Crédit Mutuel Arkea et la BPCE, se sont assurées de la conformité et de la transparence des cagnottes mises en place sur leur plateforme, d’autres ont fleuri sur la toile avec des intentions malveillantes.

 

Dans un communiqué de presse du 17 avril, la Fondation du Patrimoine a indiqué avoir “constaté l’envoi d’e-mailing et du démarchage téléphonique avec l’utilisation de RIB frauduleux” et avoir effectué des signalements au parquet.


 

Plusieurs millions récoltés par les plateformes officielles

 

La recentralisation des dons des particuliers semble avoir porté ses fruits. Dans un communiqué publié en fin de journée le 17 avril, la Fondation du Patrimoine annonçait avoir collecté 13,1 millions d’euros auprès des particuliers, et 131,1 millions d’euros auprès de grands mécènes et d’entreprises. Au 18 avril, elle affiche 13,6 millions de dons récoltés auprès des particuliers.

 

Selon nos informations, la Fondation pour le Patrimoine a déjà récolté 21 millions d'euros, grands mécènes, entreprises et particuliers confondus. 

 

Le Centre des Monuments Nationaux a récolté 2 millions d’euros, uniquement en provenance de particuliers. La plateforme Ulule, qui n’a pas lancé de cagnotte spécifique, a invité les internautes à se réorienter vers la collecte du CMN.

 

Commeon, qui assure en partie la collecte pour le fonds Avenir pour le patrimoine à Paris, fondation sous égide de la Fondation Notre Dame, a déjà récolté plus de 170 000 euros.

 

À cette heure, Leetchi a récolté plus de 44 000 euros, Le Pot Commun, 25 600 euros, et Dartagnans, près de 85 000 euros.


La plateforme de crowdfunding spécialisée dans le soutien de projets de la communauté chrétienne Credofunding, a quant à elle collecté 15 000 euros, qui seront reversés à la Fondation Notre-Dame.

 

 

Article modifié le 18/04/2019 à 15:18

, , , , , , , ,