[ÉCLAIRAGE] Les entreprises et applis de lutte contre le gaspillage alimentaire

[ÉCLAIRAGE] Les entreprises et applis de lutte contre le gaspillage alimentaire
Du 30 mai au 5 juin 2019 a lieu la Semaine européenne du développement durable, qui a pour but de mobiliser le public et les acteurs de la société civile autour d’évènements promouvant les 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030. Y figurent une production et une consommation plus responsables, alors qu’en France, 10 millions de tonnes d’aliments sont jetés chaque année à la poubelle. Pour l’occasion, Carenews vous présente quelques applications et entreprises qui œuvrent contre le gaspillage (alimentaire).



 

Comerso

 

Comerso offre une gamme de solutions technologiques pour aborder le problème du gaspillage de manière globale selon les besoins des différents acteurs. L’entreprise propose par exemple une plateforme d’achat numérique en BtoB de produits invendus et un outil mobile pour les magasins pour accélérer la vente des produits à date courte. Gratuits pour les associations, les services de Comerso ont permis la distribution de plus de 15 millions de repas depuis les débuts de l’entreprise en 2013. Comerso compte parmi ses partenaires les magasins U, Intermarché, Carrefour et Leader Price, et soutient des associations comme les Restos du Cœur, les Banques Alimentaires, la Croix-Rouge Française et ANDES.

 

Eqosphere

 

Eqosphere s’engage dans la réduction du gaspillage en accompagnant les entreprises dans leur démarche RSE de revalorisation des surplus et invendus, notamment via le don aux associations. Elle soutient également celles-ci pour simplifier et optimiser leur approvisionnement en produits. Partenaire des enseignes Franprix, Auchan, Leclerc, G20 et Traiteurs de France, Eqosphere apporte son aide à des associations tels le Secours Populaire Français, Entraides Citoyennes et Aurore.

 

Karma

 

Créée en Suède en 2016, Karma est disponible à Paris depuis début 2019. L’application permet aux utilisateurs de sélectionner et acheter à moitié prix les invendus des cafés, boulangeries, restaurants et commerces participants. Après avoir payé sur leur téléphone, les clients récupèrent leurs commande sur place. Sur l’interface, il est possible de choisir des plats selon ses goûts et ses restrictions alimentaires, ainsi que recevoir des alertes quand ses adresses favorites mettent en ligne des invendus. Depuis ses débuts, Karma a déjà permis de sauver plus de 300 tonnes de nourriture en Europe. Parmi les enseignes participantes, on retrouve entre autres Poké Bar, Elgi et Bagelstein.

 

Love your waste

 

Lancée en 2014 à Paris, Love your waste propose aux cantines et restaurants de transformer leurs déchets alimentaires en biogaz et en engrais naturels. En plus d’accompagner les entreprises dans l’organisation du tri et de la collecte, la startup offre aussi des prestations de formation et conseil pour sensibiliser et mobiliser les acteurs autour des enjeux du recyclage et du gaspillage alimentaire.

 

Meal Canteen

 

L’application Meal Canteen a pour objectif la réduction du gaspillage dans la restauration collective. En ligne ou sur mobile, les usagers peuvent réserver leur menu pour le lendemain, en ayant accès à des informations nutritionnelles, les allergènes et l’origine des produits. De leur côté, les restaurateurs peuvent ainsi anticiper les quantités nécessaires à cuisiner chaque jour et limiter les déchets. Lancé en 2017, Meal Canteen compte aujourd’hui plus de 6 000 clients à travers la France et a permis d’économiser 51 tonnes de CO2. Parmi ses clients, on compte France Télévisions, la Gendarmerie nationale et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Phenix

 

Depuis 2014, Phenix propose des solutions innovantes pour que les invendus ne deviennent jamais des déchets : application anti-gaspi, don aux associations, réemploi, alimentation animale… La startup a aussi lancé une appli pour les particuliers, qui permet de récupérer des paniers d’invendus alimentaires chez les commerçants. 30 millions de repas ont été sauvés en 2018 par Phenix qui accompagne entre autres le Groupe Casino, Leroy-Merlin, L’Oréal, les festivals Rock en Seine et We Love Green, ainsi que des associations telles la Société Saint-Vincent-de-Paul, Apprentis d’Auteuil et Emmaüs.


 

Too Good to Go

 

Grâce à la géolocalisation, les utilisateurs de cette appli mobile peuvent sélectionner des commerçants à proximité qui offrent en fin de journée des paniers de produits invendus à prix réduit, et venir les récupérer sur place. Too Good to Go connaît un franc succès depuis son lancement en 2016 : présent dans 11 pays européens, l’application a plus de 9 millions d’utilisateurs, dont plus du tiers en France. Grâce aux plus de 7000 commerçants partenaires en France, près de 6 millions de repas ont été sauvés. Parmi les enseignes partenaires, on trouve Biocoop, Exki et Brioche Dorée.


 

Réduire le gaspillage, ça commence aussi par son propre frigo. Plusieurs outils sont disponibles pour surveiller les dates de péremption de ses aliments, comme le site GaspiFinder ou l’appli CheckFood. L’application Frigo Magic, quant à elle, permet de trouver des idées de recettes faciles avec les ingrédients que l’on a déjà afin de ne pas les jeter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Article modifié le 05/06/19 à 19h15.
 

, , , , , ,