[MERCATO] François Thomas devient président de SOS Méditerranée

[MERCATO] François Thomas devient président de SOS Méditerranée
SOS Méditerranée a annoncé l’arrivée en poste de son nouveau président, François Thomas. Celui-ci succède à Francis Vallat, qui était à la tête de l’association de sauvetage en mer depuis début 2016.


 

 

 

 

Un nouveau président riche d’expérience

 

Le passage de relais s’est effectué lors de l’assemblée générale annuelle de SOS Méditerranée, le 15 juin dernier à Paris. À propos de son successeur, Francis Vallat a déclaré se dire confiant que François Thomas « saura maintenir et amplifier l'action de SOS Méditerranée et continuer de l'inscrire dans sa pureté – le droit, l’éthique, hors de toute considération politique. »

 

Breveté capitaine de première classe de la Navigation Maritime, François Thomas assume ces nouvelles responsabilités après avoir pris sa retraite en janvier 2019 au terme d’une longue carrière dans le monde maritime. Détenteur du diplôme d’officier de la marine marchande de l’École Nationale Supérieure du Havre, il a travaillé pendant une dizaine d’années au sein de la compagnie Louis Dreyfus & Cie. Il a également œuvré pendant 12 ans dans l’humanitaire, notamment en tant que directeur du département monitoring des aides alimentaires et humanitaires de l’Union européenne pour l’entreprise SGS.

 

Une association engagée pour le sauvetage en mer

 

S’exprimant sur ses nouvelles fonctions, François Thomas s’est dit « très heureux de rejoindre SOS Méditerranée, association européenne qui porte haut et fort les valeurs de solidarité des gens de mer dans le strict respect du droit. [...] Je rejoins une association très solide, à l’engagement inébranlable. »

 

Créée en 2015 à la suite de l’arrêt de l’opération de sauvetage Mare Nostrum, SOS Méditerranée a secouru 29 523 personnes qui tentaient de traverser la mer dans des embarcations de fortune. Jusqu’en décembre 2018, le navire Aquarius a assuré les opérations de sauvetage avant d’être immobilisé pour des raisons judiciaires et administratives. L’association travaille aujourd’hui activement pour reprendre au plus tôt ses activités en mer.


 

, , , , , ,