La Fondation SUEZ soutient les initiatives innovantes en faveur des réfugiés

La Fondation SUEZ soutient les initiatives innovantes en faveur des réfugiés
C'est toute l'année que nos partenaires s'engagent pour l'amélioration des conditions de vie dans les camps de réfugiés, et pour leur intégration en France.


L'Ordre de Malte France

Stimuler le pouvoir d’agir des personnes accompagnées

La délégation d’Indre et Loire a lancé en 2018 le dispositif ESP’AIR, un parcours vers l’emploi, qui se déploie selon trois axes : l’identification des besoins de recrutement spécifiques des entreprises et des structures d’insertion du territoire ; des cours de français langue étrangère (FLE) adaptés aux besoins professionnels de chacun ; enfin un parrainage individuel par des bénévoles de l’Ordre de Malte : aide à l’orientation, préparation aux entretiens, maintien de la motivation, partage des réseaux et de l’expérience. Les personnes réfugiées, accompagnées sont pleinement actrices du processus, depuis l’identification de leurs souhaits de carrière basé sur un diagnostic des compétences, jusqu’au choix des activités entreprises dans le cadre du parrainage ou des cours de français. C’est une des clés de la réussite du parcours pour la soixantaine de réfugiés (25 femmes, 35 hommes) qui devraient en bénéficier.

https://www.ordredemaltefrance.org/journee-mondiale-refugies-2019.html

 

PLACE

Favoriser l’empowerment des réfugiés en Europe

Les migrations peuvent constituer une opportunité de développement pour l’Europe : telle est la conviction du réseau PLACE créé en 2017. PLACE organise des « laboratoires d’innovation » rassemblant des personnes réfugiées ou migrantes de tous horizons et impliquant des membres de la société d’accueil désireux d’accompagner la démarche. L’objectif est d’inciter les migrants et réfugiés à créer des projets apportant des réponses innovantes aux problèmes qui les entourent.

http://www.wow-labs.com/

 

Aéré

Une plateforme 2.0 pour l’emploi des réfugiés

Afin de favoriser l’insertion économique des réfugiés en France, l’association AERé a créé une plateforme mettant en relation les réfugiés en recherche d’emploi et les employeurs potentiels. Or, à ce jour, aucun dispositif n’existe en France pour aider, de manière systématique, les entreprises à recruter des réfugiés. C’est pourtant la clé de la réussite de la démarche. Le projet « AERé Mobilisation Entreprises », soutenu au niveau européen par l’OCDE et le HCR, vise à informer les entreprises sur les modalités d’embauche des réfugiés, les sensibiliser aux bénéfices de la diversité, les aider à mettre en place une politique d’intégration, les inciter à utiliser la plateforme AERé, et jouer pour celles qui le demandent le rôle de chasseur de tête. Sur 26 428 demandeurs d’asile adulte acceptés en 2016, environ 10 à 15 000 ont cherché un emploi. A un horizon de cinq ans, AERé ambitionne de répondre à au moins 50% des demandes.

https://www.actionemploirefugies.com/

 

Fermes d'Avenir

Une formation immersive dans des fermes agro-écologiques

L’association Fermes d’avenir est engagée dans la transition agricole et projette d’installer, d’ici 2030, 25 000 exploitations de petite surface (de 1 à 4 ha) en agro-écologie. Ce qui implique de recruter et former à moyen terme environ 100 000 personnes. Une véritable gageure qui a incité l’association à se tourner vers le Groupe SOS, qui gère une trentaine de structures d’accueil et d’hébergement touchant près de 2000 réfugiés et migrants. Cela d’autant plus que le recensement des compétences montre qu’environ 10% de ces personnes se disent « agriculteur » ou « ayant une expérience agricole ». Ainsi est né le programme « Compagnonnage Réfugiés » qui propose aux participants un parcours de formation d’un an pendant lequel ils tournent de ferme en ferme pour apprendre dans différents environnements les métiers du maraîchage agro-écologique. Les compagnons bénéficient de l’accompagnement d’un tuteur grâce à un système de binômes mixtes compagnon-tuteur obéissant au même principe de rotation. Enfin, ils acquièrent au passage une meilleure connaissance de la langue française et des codes socio-culturels. A la sortie leur formation est validée par un « bloc de compétences » numérique.

Cette expérience originale est soutenue par la Direction de l’Asile du Ministère de l’insertion.

https://fermesdavenir.org/

 

Aux Captifs la Libération

Un atelier de couture pour se tisser une nouvelle vie

Selon les estimations, plus de 90% des personnes prostituées dans la rue en France sont étrangères, et généralement sous l’emprise d’un proxénète ou de réseaux d’exploitation. Enfermées dans une situation très vulnérable et précaire, elles souffrent de problèmes majeurs : exposition au risque de transmission VIH/IST, surexposition aux drogues et à l’alcool, état dépressif, isolement, violences multiples… Les aider à sortir de cet engrenage est une des missions de l’association « Aux Captifs la Libération » qui depuis plus de 35 ans va, dans un climat de bienveillance et de confiance, à la rencontre des personnes prostituées de la rue à Paris. L’objectif étant de les accompagner sur un chemin progressif de sortie de la rue et de réinsertion par l’emploi.

http://www.captifs.fr/

 

La Cimade mène depuis des décennies des actions pour permettre l’accès, la défense et l’avancée des droits des personnes migrantes et réfugiées. En Ile-de-France, l’association à développer une équipe d’une trentaine de bénévoles dont le rôle est d’accueillir les personnes demandant l’asile au sein des permanences sociojuridiques, de les informer et de les accompagner dans les démarches longues et complexes qu’ils devront mener pour obtenir le statut de réfugié et accéder à l’ensemble de leurs droits fondamentaux (soins, protection maladie, allocation demandeur d’asile, hébergement ou encore ouverture d’un compte bancaire).

www.lacimade.org

, , ,