[CHIFFRE] Aucun pays n’atteindra l’égalité des genres d’ici 2030

[CHIFFRE] Aucun pays n’atteindra l’égalité des genres d’ici 2030
Selon le SDG Gender Index 2019, qui mesure l’égalité des genres à l’aune des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030, aucun pays n’a encore atteint cette égalité et ne l’atteindra d’ici 2030.


 

 

L’égalité des sexes et des genres a encore un long chemin devant elle. Selon le SDG Gender Index 2019, un indicateur mesurant l’égalité entre femmes et hommes, aucun pays n’a encore pleinement atteint une telle égalité et ne l’atteindra d’ici 2030... Pas même les pays nordiques, pourtant souvent considérés comme exemplaires en matière d’égalité entre femmes et hommes.

 

L’indicateur SDG Gender Index mesure la situation sur l’égalité des genres au regard de 14 des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par l’ONU à l’horizon 2030, dans 129 pays sur les cinq continents, en les notant de 0 à 100. Parmi les objectifs pris en compte, l’éducation, le travail décent, l’accès à l’eau, la nutrition ou encore la représentation dans les instances parlementaires.

 

Aucun pays n’atteint les 90/100

 

La note moyenne obtenue par les 129 pays est de 65,7. Cette note, si elle dépasse la moyenne, est néanmoins considérée comme “faible” par l’indicateur. Aucun pays n’a atteint la note de 90 ou au-dessus, mais 21 pays ont dépassé la note de 80. Danemark, Finlande, Suède, Norvège, Pays-Bas, Slovénie, Allemagne, Canada, Irlande et Australie constituent le “top 10” du classement.

 

Les derniers du classement sont des pays en situation de crise politique, sociale, sanitaire et/ou climatique : le Tchad, en dernière place avec un score de 33,4, la République démocratique du Congo, le Yémen, le Niger et la Mauritanie.

 

L’Europe et les pays occidentaux sont sur-représentés dans le haut du classement, et l’Afrique dans le bas du classement ; mais l’étude montre également que certains pays réussissent mieux que d’autres sur certains points, en étant pourtant moins développés. Au Sénégal, par exemple, les femmes sont mieux représentées dans les instances parlementaires (42 %) qu’au Danemark (37 %). Autre exemple, le Kenya a un meilleur taux d’accès aux services bancaires digitaux par les femmes que les ¾ des pays du classement.

 

Ces exemples ciblés ne doivent cependant pas masquer la réalité globale : selon un rapport publié parallèlement au SDG Gender Index, 2,8 milliards de femmes et de filles vivent dans des pays qui n’agissent pas suffisamment pour leur sécurité et leur santé.

 

 

 

, , , , , , , ,