Le fonds de dotation Kerpape à l’honneur sur RCF
Mercredi 11 septembre, la radio RCF a mis en avant la création du fonds de dotation Kerpape et son bilan à 3 ans de sa création. Pour son émission “Ça va mieux aujourd’hui”, l’équipe de RCF est venue à la rencontre de Stéphane Junique ,Olivier Bonaventur, Pascale Stephan et Eric Molinié .Stéphane Junique,président de Harmonie Mutuelle était présent au centre pour renouveler son engagement en tant que mécène.


https://rcf.fr/vie-quotidienne/vie-pratique/l-objectif-est-que-kerpape-devienne-la-silicon-valley-du-handicap

 Aujourd’hui, le fonds de dotation finance 18 projets [autour de la] domotique, les exosquelettes, la robotique, la recherche médicale appliquée […] améliorer les espace de vie et d’accueil des patients et des familles et contribuer à une meilleure inclusion sociale” Pascale Stéphan, direction du fonds de dotation Kerpape

Le financement de ces projets est possible grâce à des mécènes. issus du monde mutualiste mais également de PME et entreprises Bretonnes https://www.fonds-kerpape.bzh/ils-nous-font-confiance/.

“La raison pour laquelle Harmonie Mutuelle soutient le fonds de dotation […] c’est pour accompagner les dynamiques très présentes à Kerpape sur des projets innovants et de recherche” Stéphane Junique, président d’Harmonie Mutuelle.

Eric Molinié, parrain du fonds de dotation Kerpape est revenu sur son engagement et son rôle.

“Aujourd’hui je crois que le pari que pourrait faire Kerpape c’est d’aider les gens lourdement handicapés à vivre mieux et plus longtemps. Grâce à la domotique, la digitalisation, l’impression 3D… On a des solutions qui permettront à des gens de vivre de façon plus autonome […]. En tant que parrain, mon rôle est de prouver par l’histoire de Kerpape que cette capacité à innover est ancrée à Kerpape, elle existe et elle ne s’est pas tarie. De convaincre des entreprises d’accompagner le fonds de dotation et de témoigner à titre personnel des effets très concrets que Kerpape a eu sur ma vie et sur la vie d’autres” Eric Molinié.

Olivier Bonaventur explique pourquoi la Mutualité Française Finistère Morbihan a décidé de créer un  fonds de dotation pour financer les projets innovants et de recherche, portés par les équipes du centre de Kerpape .

“Aujourd’hui, l’arrivée du mécénat c’est en effet des chèques qui arrivent mais c’est du réseau que l’on crée. On ouvre des solutions pour les patients qui sont extrêmement intéressantes […] les entreprises, quand elles viennent chez nous[…] ont  une réflexion économique de se dire “on a des salariés qui sont dans le centre” “on a demain des risques dans notre travail”…” Olivier Bonaventur Directeur de la Mutualité Française Finistère Morbihan