Association Psychanalytique Gynépsy au Grenelle contre les violences conjugales

Association Psychanalytique Gynépsy au Grenelle contre les violences conjugales
L’Association Psychanalytique Gynépsy au Grenelle de la lutte contre les violences conjugales (du 3 septembre au 25 novembre 2019) Soutenez notre démarche à l'égard des femmes en souffrance, partagez ce texte et diffusez largement notre site : [https://gynepsy.wixsite.com/website-2]


L’Association Psychanalytique Gynépsy, de par son engagement et son action auprès des femmes en souffrance a été conviée à participer au "Grenelle de la lutte contre les violences conjugales" organisé par le Gouvernement. Gynépsy, constituée de professionnels engagés dans la "cause des femmes" depuis de nombreuses années, va apporter son expertise clinique de la psychanalyse au sein de différents groupes de travail afin de faire progresser cette question.

Gynépsy s’y investit pleinement, au sein de différents groupes de travail, car, les contextes social et sociétal dans lesquels les violences à l'encontre des femmes continuent de se perpétrer, nous obligent urgemment, individuellement et collectivement à agir davantage aujourd’hui, et encore plus en profondeur sur les différents angles de cette "problématique" parfois mortelle, mais toujours destructrice sur le long terme.

Gynépsy (association psychanalytique ~ loi 1901, à but non lucratif) est entièrement dédiée aux femmes et aux souffrances qu'elles peuvent parfois vivre au cours de leur vie. Gynépsy a été créée dans un élan de solidarité et d'humanité vis-à-vis de ces femmes qui se trouvent en difficulté, trop souvent entravées dans leurs parcours de vie...

Dans une démarche engagée et responsable à l'égard des femmes, Gynépsy accueille, écoute et orientegratuitement  – et à Paris, toute femme en souffrance psychique (que la cause soit identifiée ou non). La personne est reçue en première intention par un(e) psychanalyste, puis orientée là où sa question sera le mieux traitée et selon ses besoins : dans les domaines médical, juridique et "psy".

Considérant que chaque demande d'entretien peut potentiellement être une "urgence", Gynépsy s’engage également à y répondre dans un délai de 24 à 48h.

Si vous êtes personnellement concernée, si l’une de vos proches vous paraît souffrir d’un "mal-être", si vous, professionnels de la santé, considérez que la pathologie physiologique décelée/traitée entraîne une souffrance psychique chez vos patientes, contactez Gynépsy !

Vous y serez accueillie avec bienveillance et professionnalisme, et vous serez accompagnée tant que vous le souhaiterez, tant que vous en ressentirez la nécessité.

***

Sandra Ahmed Laloui, Chargée de mission

Jean-Michel Louka, Président-fondateur, psychanalyste

Paris, le 3 septembre 2019

, , , , , ,