[DERNIÈRE MINUTE 40] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

[DERNIÈRE MINUTE 40] Les brèves mécénat, associations et intérêt général
Toutes les infos en bref autour de l’intérêt général ! Cette semaine, la création d’une « direction de l’impact social et durable » chez Renault, une enquête sur le financement du Bouquet de tulipes de l’artiste américain Jeff Koons ou encore l’engagement de Burger King à supprimer les jouets en plastique de ses menus pour enfants.


 

 

 

 

RSE

 

> Le 1er octobre a été annoncé la création d’une « direction de l’impact social et durable » chez Renault. Elle regroupe la direction de la Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE) et la Fondation Groupe Renault, et « répond à l'ambition du Groupe Renault de renforcer son engagement social et sociétal et sa contribution à la performance de l'entreprise », a indiqué le groupe dans un communiqué. Directement rattachée à Thierry Bolloré, directeur général du Groupe Renault, Christine Rodwell prend la tête de cette nouvelle direction.

 

Santé

 

> Il n’y a pas que le riz et les pâtes dans la vie ! « Chef sur le Campus », c’est le nom de l’opération ​lancée le 1er octobre par La Fondation pour l’Innovation et la Transmission du Goût ​sous l’égide de la Fondation Agir contre l’Exclusion en partenariat avec ​Auchan Retail France. Le concept ? Des ateliers de cuisine encadrés par des professionnels, proposés aux étudiants dans 15 grandes villes de France, pour apprendre à manger sainement avec un budget limité. Comme Studyrama le rapporte, ce sont 21 grandes écoles de management et d’ingénieurs ou d’universités partenaires qui en bénéficieront d’ici à 2020. Une façon, aussi pour Auchan, de faire connaître sa marque employeur auprès des étudiants.

 

Mécénat 

 

> Dix mètres de haut, une trentaine de tonnes et beaucoup de controverses… Le Bouquet de tulipes, oeuvre de l’artiste américain Jeff Koons en hommage aux victimes des attentats de 2015 et 2016, va être inaugurée le 4 octobre dans les Jardins des Champs-Elysées, à Paris. Bernard Arnault, Xavier Niel, le groupe Accor, la banque Natixis, le cofondateur de Vente privée Michaël Benabou, ainsi que les financiers Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier. C’est la liste des mécènes français ayant financé l’oeuvre aux côtés des philanthropes américains, selon l’enquête des Jours qui a également sorti sa calculette : sur un coût de 4,5 millions d’euros pour la fabrication et l’installation, 3,5 millions d’euros proviennent de mécènes et un million de l’artiste. Ce qui devrait correspondre à un million d’euros en moins pour les finances publiques, d’après le site d’information.   

 

> Près de 900 hectares de forêt et de garrigues ont été ravagés par le feu sur la commune de Générac (Camargue) en juillet 2019. Son maire Frédéric Touzelier va donc lancer, en accord avec l’Office national des forêts (ONF), une campagne de mécénat pour financer la plantation de nouveaux arbres. Le cadre juridique de l’opération devrait être précisé d’ici la fin 2019, et la campagne débutera début 2020 auprès des entreprises comme des particuliers, précise France 3.  

 

Environnement

 

> Burger King a décidé de retirer les jouets en plastique de ses menus pour enfants, et lancé la campagne « The Meltdown » pour inciter ses clients à les rapporter dans les restaurants du groupe. Les jouets collectés seront fondus et réutilisés pour construire des aires de jeux pour enfants. L’opération a commencé au Royaume-Uni mais devrait s’étendre à tous les restaurants mondiaux de l’enseigne. Objectif : la suppression des jouets en plastique d’ici 2023. Leur suppression ainsi que leur recyclage devraient permettre à la chaîne d’économiser 320 tonnes de plastique jetable, d’après Creapills. 

 

> Les 1er et 2 octobre s’est tenue la 4ème édition des Rencontres Associations et Philanthropes (RAP), l’événement annuel du réseau 1% for the Planet, permettant aux associations de présenter leur projet devant des mécènes membres de l’ONG. Bilan : les 450 000 euros ont été  levés auprès des fondations et entreprises présentes. Une somme en hausse par rapport à l’édition 2018 qui avait permis de recueillir 400 000 euros. Et cette année, ce n’est pas un mais deux lauréats qui ont gagné le Grand prix 1% décerné par l’équipe et les membres du réseau : l’Association végétarienne de France (AVF) et la Fondation Zoein, qui ont remporté respectivement 25 000 et 20 000 euros.

 

> L'artiste danois Olafur Eliasson a été nommé « ambassadeur de bonne volonté » du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Très investi dans la cause environnementale, le plasticien est à l’origine de l’entreprise sociale « Little Sun », qui commercialise des lampes solaires de poche en forme de tournesol dans les pays en développement. Il aura pour mission de « sensibiliser et mobiliser le public contre les effets climatiques grâce à des projets favorisant les énergies renouvelables, la réduction des émissions de CO2 et la protection de notre planète ».

 

Jeunesse

 

> La Fondation de France a annoncé le nom des 20 lauréats du concours « Déclics jeunes ». Agés de 18 à 30 ans, ces talents prometteurs recevront un accompagnement à hauteur de 7 600 euros pour réaliser leur projet innovant et solidaire. Sidonie pourra ainsi lancer la première édition de son jeu pour aider les jeunes allophones à apprendre le français en images et Samuel créera des prototypes d’objets design fabriqués à partir d’algues vertes qui polluent le littoral breton.

, , , , , , , ,