Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[EDITO] Mode et solidarité, l'équation rêvée ?

[EDITO] Mode et solidarité, l'équation rêvée ?
Cette première semaine de mars est consacrée au mécénat dans le milieu de la mode. Nous nous pencherons donc sur les pratiques de ce secteur qui mêle savoir-faire, habillement quotidien et haute-couture, petites mains et stars... Que font les marques en matière de philanthropie ? Comment les associations peuvent-elles profiter de cet engagement ?


Dans la mode en général le soutien aux associations passe souvent par les produits-partage. La marque permet de donner beaucoup de visibilité au produit dont une partie des bénéfices est souvent reversée à une ou plusieurs associations. C'est de fait une des formes de mécénat qui met largement en avant le mécène, affichant publiquement son action solidaire.

De quoi inciter fortement les marques de prêt-à-porter ou du luxe à s'engager ainsi ? Comme toute action de mécénat, l'utilisation des produits-partage (ou des produits dédiés comme cela arrive parfois, l'objet est alors spécifiquement créé pour la cause) implique un partenariat avec une ou plusieurs associations. La marque ne peut se contenter d'afficher son soutien, elle doit créer des liens avec son partenaire pour que leur relation soit pertinente, logique et efficace. Lorsque ce n'est pas le cas, le partenariat n'est pas relayé des deux côtés, il n'est pas incarné. Et les client(e)s dans ce cas ne s'y trompent pas, souvent connaisseurs des valeurs portées par les marques qui ont leurs préférences.

Car le produit-partage dans le secteur de la mode n'est pas tout à fait un produit-partage comme les autres : vendre une boîte de petits pois en proposant le versement d'un don à une association, n'aura pas le même retentissement chez le client que vendre un sac ou une écharpe. D'abord parce l'intimité avec le produit n'est pas la même, ensuite parce que souvent les marques bénéficient du soutien d'égéries qui personnifient davantage la relation à la marque. L'affectif est souvent fort et on peut imaginer qu'il conforte l'engagement des créateurs dans cette démarche de solidarité.

Les associations ont elles fortement intérêt à construire des partenariats durables avec les marques du secteur de la mode. Parce que comme on l'a vu, les produits-partage bénéficient d'une exposition médiatique intéressante. Mais aussi parce le lien affectif avec les consommateurs est fort et peut permettre l'aquisition de nouveaux donateurs. Reste à savoir comment on se retrouve sur une affiche sous le logo d'une marque ? Les techniques de prospection sont les mêmes : commencer par faire le tour de ses contacts personnels et de leurs propres contacts, puis entamer une démarche ciblée. Plus les valeurs partagées seront nombreuses plus le partenariat aura de chance de se concrétiser et de durer.

Bonne fashion week solidaire sur carenews !   

, , , , , , ,