La maison Moschino reverse une partie de ses revenus à la lutte contre le sida

La maison Moschino reverse une partie de ses revenus à la lutte contre le sida
La marque de mode italienne porte le nom de Franco Moschino, qui l'a créée en 1983. Depuis plusieurs années, la maison de couture a déployé des actions et des opérations spéciales dédiées à des causes éthiques ou solidaires, et notamment à la lutte contre le sida. Depuis l'identification du virus du VIH, le sida a fait plus de 20 millions de victimes. Près de 3 millions de nouvelles contaminations ont lieu chaque année. L'ampleur de l'épidémie, dont Franco Moschino lui-même a été victime et qui a causé son décès prématuré à l'âge de 44 ans, explique l'engagement de la maison de couture pour lutter contre la propagation de ce virus dans le monde.


Moshino et son label de mode sont devenus célèbres pour le caractère innovant, coloré, parfois excentrique, de leurs créations, mais aussi pour les critiques que Moschino a adressées à l'industrie de la mode et pour les campagnes de sensibilisation sociales qu'il a menées dans le début des années 1990. Dès 1994, Franco Moschino avait créé la première ligne couture écolo, dont les modèles avaient été conçus grâce à des teintures et des tissus eco-friendly.

Depuis la disparition de son créateur, la maison reverse une partie de ses revenus à la lutte contre le sida. Il s'agit d'une cause rarement défendue dans le milieu de la mode, peut-être pour des raisons commerciales. En effet, elle ne présente pas le caractère positif et enthousiasmant dont certaines initiatives peuvent jouir et qui permet aux marques concernées non seulement de mener une action solidaire mais aussi d'en tirer plus facilement des résonances en termes de communication. Certaines marques ont toutefois choisi de soutenir les personnes atteintes par le VIH, mais elles sont peu nombreuses. Benetton, par exemple, s'est lancé dans la lutte contre le sida en 1993, par le biais d'affiches « choc » qui ont fait scandale à l'époque. L'association française AIDES organise également, deux fois par an, une « Grande braderie de la Mode » au bénéfice des personnes touchées par le VIH/sida et/ou les hépatites. Ces braderies réunissent près de 150 maisons de prêt-à-porter, de créateurs, de marques, de sites de ventes en ligne, designers, parfumeurs et éditeurs de livres d’art, qui donnent des pièces de leurs récentes ou dernières collections pour permettre à l’association de récolter de nouveaux fonds et de mener à bien ses programmes de lutte contre l'épidémie.

Peu après la mort de Franco Moschino, la Fondation qui porte son nom a été créée pour venir en aide aux enfants atteints du sida. En 2010, Dita Von Teese s'est associée à la marque pour créer un masque de nuit en édition limitée. Les profits de l'opération ont été reversés à l'AmfAR, l'une des plus importantes fondations du monde consacrée au financement de la prévention et de la recherche médicale contre le sida.

Par ailleurs, la firme Moschino conçoit régulièrement des modèles pour soutenir des organisations caritatives et participer à des collectes de fonds comme celles organisées, par exemple, par Artwalk New York en 2000, pour soutenir la Coalition for the homeless, un organisme des services sociaux new-yorkais dédié aux sans-abri.

 

Source

 

Crédit photo

, , , , , , , ,