Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Le Vendée Globe à l’abordage du mal logement

Le Vendée Globe à l’abordage du mal logement
Jean-Gabriel Chelala, franco-libanais et aventurier dans l'âme, se lance un nouveau défi de taille : sensibiliser sur la thématique du mal-logement et de la précarité énergique. Ce féru d'expéditions extrêmes a choisi de s'investir dans le Vendée Globe pour mettre en lumière son engagement solidaire. Muni d'une motivation à toute épreuve et de nombreuses relations, le jeune homme de 34 ans est bien décidé à faire émerger son fonds de dotation Msaada, signifiant entraide en arable.


Il y a un peu plus d'un mois, nous vous faisions part sur Carenews du diagnostic de la Fondation Abbé Pierre sur le logement des défavorisés en France. Des résultats alarmants puisque 3,5 millions de personnes sont considérés comme mal logés en France aujourd'hui. Les dispositifs d'aides actuels dont les places proposées par le Samu Social demeurent insuffisantes pour faire face à une demande de plus en plus forte. Face à ce constat et animé par l'envie de donner un aspect solidaire à ses aventures, Jean-Gabriel a décidé de s'impliquer à sa façon.

Ainsi à travers la création de Msaada,  son fonds de dotation, il peut aussi mettre sa pierre à l'édifice pour lutter contre l'habitat indigne mais aussi contre la précarité énergétique qui concerne près d'un Français sur cinq. Pour parvenir à ses objectifs, l'organisation tient à sensibiliser la population en s'impliquant dans des salons et des conférences mais aussi en mettant un point d'honneur à soutenir des solutions innovantes. La voile apparaît comme la colonne vertébrale des actions engagées. En effet, Msaada s'approprie les valeurs de la discipline pour sensibiliser différents publics au sujet du mal-logement et aux questions relatives à l'énergie. De cette façon, les entreprises mais aussi aux enfants, à travers la communauté des P'tits Mouss, peuvent découvrir les enjeux qui en découlent et donner leur avis. Participatif ? Jusqu'au bout puisque le fonds de dotation consacre un tiers de son budget au soutien financier des actions de terrain permettant de lutter contre ce mal. Avis aux bonnes idées !

Créé il y à peine un an, Msaada grandit mais a besoin de notoriété pour parvenir à sortir la tête de l'eau ! Le Vendée Globe, le tour du monde sans escale en solitaire, représente une occasion de lui donner cette bouffée d'oxygène médiatique en France mais aussi à l'international. Après avoir effectué le tour du monde à la force humaine en 2008/2009 où il a notamment rallié le Portugal à Miami en pédalo, Jean-Gabriel s'immerge désormais complétement dans le milieu marin. D'ores et déjà à la recherche de financements et d'un voilier pour participer à l'aventure 2016/2017, le compétiteur envisage de participer à la Transat Jacques Vabre 2015 pour se préparer à chevaucher les océans pour la bonne cause. Bon vent à lui dans sa préparation !

 

Source

Crédit Photo

, , , , , , ,