[EDITO] Mobilisation du public sportif : plus fort que les réseaux sociaux ?

[EDITO] Mobilisation du public sportif : plus fort que les réseaux sociaux ?
On insiste de plus en plus sur l'importance des réseaux sociaux et d'Internet pour mobiliser les sympathisants et les donateurs, et c'est en effet crucial alors que le don en ligne se développe. Cependant il ne faut pas oublier la force des rassemblements "pour de vrai" et leur potentiel financier.


C'est souvent le même schéma avec les nouvelles technologies : on croit avoir trouvé une nouvelle façon de faire, d'être qui révolutionne tout, et puis on revient inlassablement à l'humain. Pour les associations on assiste peut-être au même mouvement : après avoir cherché, sans vraiment encore le maîtriser, à mobiliser le public sur internet, de plus en plus de structures s'organisent pour rassembler un maximum de personnes autour de leur cause.
Ce sont par exemples les courses sportives, dont désormais aucune ne peut se passer de proposer leur soutien à une association et pour lesquelles les coureurs s'organisent parfois également eux-mêmes (grâce à internet, la boucle est bouclée) pour collecter des fonds pour une association. Association qui bien sûr bénéficie ainsi d'une publicité gratuite sur les réseaux sociaux (sauf dans le cas d'organismes rémunérés pour l'organisation d'une collecte) et sur le terrain, les coureurs portant souvent les couleurs de la structure soutenue et participant parfois à la tenue d'un stand.
Intérêt et retombées triples pour l'association ayant mobilisé autour d'elle : elle est plus visible et sensibilise des nouveaux publics, elle collecte des dons et enfin elle acquiert à sa cause des individus - les coureurs - qui ont été personnellement impliqués et concrètement investis.
De quoi fidéliser grandement les donateurs et sympathisants, autre préoccupation de taille des associations. C'est pourquoi se multiplient les événements, sportifs ou non, qui permettent le rassemblement physique autour d'une cause, à l'instar des professionnels du procédé que sont par exemple les associations Laurette Fugain ou Mecenat Chirurgie Cardiaque, complément indispensable aux réseaux sociaux virtuels.

, , , , ,