Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

No Finish Line : Eva pour la vie & la Fondation Flavien solidaires

No Finish Line : Eva pour la vie & la Fondation Flavien solidaires
Après Monaco, cet évènement qui invite les gens à marcher, courir ... librement pendant 4 jours (accessible 24h/24) pour soutenir les enfants défavorisés ou malades se déroulait du 28 au 31 mai sur le Champs de Mars à Paris. Les associations de lutte contre le cancer Eva pour la vie (Bordeaux) et la Fondation Flavien (Monaco) ont décidé de soutenir cette belle initiative en créant un équipe qui a réalisé une excellente performance ...


AYONS DU COEUR, COURONS ENSEMBLE

L'association Eva pour la vie et la Fondation Flavien ont été crées suite aux décès d'enfants des mêmes prénoms pour soutenir la recherche sur les cancers de l'enfant .

En effet, celle-ci reste fortement délaissée en France, malgré des effets d'annonces liées au "plan cancer", qui ne répond pourtant que très peu aux problèmes majeurs liés aux cancers de l'enfant. 

Le financement de la recherche épidémiologique, fondamentale et translationnelle reste insuffisant, les efforts étant concentrés sur les "essais cliniques de phase précoce" ainsi qu'à des mesures administratives.

Le préclinique reste trop peu soutenu : notre regroupement d'associations a soutenu fin 2014 un projet ambitieux, reconnu à l'échelle mondiale, sur les tumeurs cérébrales pédiatriques et plus particulièrement les tumeurs du tronc cérébral, qui n'a toujours pas, à ce jour, reçu le moindre financement de l'Institut National du Cancer. 

L'individualisation des traitements est souvent évoquée mais très théorique à l'heure où la standardisation de la médecine semble devenir la règle, ce qui est dénoncé par de nombreux médecins hostiles à la "loi santé" de Marisol Touraine.

En réalité, le plan cancer semble plus favorable aux intérêts financiers des industriels du médicament qu'à celui des enfants cancéreux. De même, les problématiques les plus concrètes pour les parents d'enfants malades restent entières y compris ... lorsque l'enfant ne guérit pas. Une double peine lorsqu'on sait, par exemple, que le capital décès public, d'un montant de 3400 euros versé par la CPAM aux ayants droits de salariés ou chômeurs décédés, n'existe pas pour les enfants qui décèdent d'un cancer ou de toute autre maladie ...

La situation reste donc, avec 500 enfants et adolescents qui décèdent chaque année en France d'un cancer (le taux de survie global, de 72% sur 10 ans, cache d'énormes disparités, certains cancers pédiatriques restant quasi-incurables depuis des décennies faute d'investissement dans la recherche)  critique. C'est pourquoi ous nous battons - d'une façon honnête et indépendante des pressions des lobbyings - pour obtenir une loi dédiée à la recherche sur les cancers de l'enfant.

Toutefois, ce combat ne nous fait oublier que d'autres familles se retrouvent démunies, abandonnées de l'Etat face à des problématiques tout aussi insupportables en matière de maladies et handicaps chez l'enfant, et qu'il faut êrte solidaires.

CHAQUE VIE D'ENFANT COMPTE ET DOIT ETRE PROTEGEE !

C'est pourquoi Eva pour la vie & la Fondation Flavien (cette dernière avait déjà crée une équipe, avec un grand succès, en novembre 2014 sur Monaco) ont souhaité soutenir cet évènement qui reverse des dons à la Chaine de l'Espoir et au Samu Social, en vu de soutenir les enfants malades ou en détresse sociale.

C'est ainsi que plusieurs dizaines de marcheurs et coureurs - de toutes conditions physiques et de tous âges, des jeunes enfants jusqu'aux personnes retraitées - bénécoles de nos associations ont participé à la No Finish Line à Paris avec une forte motivation.

Un vrai succès : Eva pour la vie + Fondation Flavien est le premier groupe de lutte contre les cancers de l'enfant au classement ! Le meilleur marcheur (Eddy) a parcouru pas moins de ... 160 kilomètres à pied, de jour comme de nuit, dans une atmosphère festive.

Nous tenons à remercier les organisateurs de cet évènement - qui a permis de récolter plus de 50000 euros en faveur des enfants malades et défavorisés ainsi que tous nos bénévoles, venus parfois de loin, qui s'engagent avec nous pour les enfants les plus vulnérables.
 

, , , , , , ,