Les entreprises de La Défense engagées pour la Pro Bono Week

Les entreprises de La Défense engagées pour la Pro Bono Week
Les 5 et 6 novembre derniers, 8 grandes entreprises de la Défense se sont montrées particulièrement solidaires. C'est par le biais du mécénat de compétences que s'est exprimé cet élan philanthropique puisque ce sont les salariés qui ont proposé gratuitement leurs compétences à 9 associations lors de la Pro Bono Week. Une mobilisation accompagnée d'une campagne de sensibilisation pour pousser le plus possible de travailleurs à partager leurs talents.


Business, marché de l'emploi... Ce sont souvent à travers ces thèmes que l'on entend parler de la Défense. Du 19 octobre au 6 novembre dernier, le quartier d'affaires a ajouté la solidarité aux qualificatifs employés à son sujet en se mobilisant pour la Pro Bono Week. Il s'agit d'un mouvement international qui a pour objet de sensibiliser le grand public à l'intérêt général et au bien commun. Au total, ce sont plus de de 20 pays sur les 5 continents qui ont organisé des évènements, des conférences pour soutenir les associations. À noter que l'évènement était organisé par l'association Pro Bono Lab dont l'ambition est de pousser les professionnels du monde entier à partager leur compétences gratuitement aux organisations à finalité sociale.

Concrètement, le programme d'action à la Défense s'est organisé en différentes parties. Du 19 au 31 octobre, une grande campagne d’affichage originale et décalée réalisée par l'agence Heaven en mécénat de compétences a été lancée afin d'inciter les salariés du quartier à s'engager. Une opération de communication qui auraient sensibilisé 160 000 actifs parmi les cadres du quartier selon les estimations. La Pro Bono Week a continué jusqu'au 5 et 6 novembre, journées où 100 salariés issus de grandes entreprises (Thalès, Société Générale, ManPower, ERDF, Alstom, EY, EDF, Dalkia) se sont mobilisés au profit de 9 associations. Parmi elles, l'association Jobirl qui se positionne comme le 1er réseau social professionnel pour l'orientation des 14-25 ans ou encore Orange Rouge dont l'objectif est d'organiser des rencontres entre des adolescents handicapés et des artistes contemporains à travers la réalisation d'une œuvre collective. Un véritable coup de pouce pour le monde de la philanthropie !

 

Source

Crédit Photo

, , ,