[D'AILLEURS] Dan Pallota l'affirme : les levées de fonds sont vitales

[D'AILLEURS] Dan Pallota l'affirme :  les levées de fonds sont vitales
Dans le cadre de l'International Fundraising Congress (IFC) qui se tenait aux Pays-Bas du 20 au 23 octobre derniers, l'entrepreneur et activiste humanitaire, Dan Pallotta, a rappelé qu'il était nécessaire que les associations fassent des levées de fonds et qu'elles n'avaient pas à s'en excuser. Les associations caritatives devraient arrêter de s'excuser de faire des levées de fonds et se rassembler pour lutter contre la mauvaise presse. Tel est le message promulgué par Dan Pallotta, le fondateur et président du Charity Defense Council, qui est également à la tête de l’organisme Advertising for Humanity, qui aide les associations humanitaires à survivre en utilisant le marketing et la publicité.


À l'occasion de l'IFC, qui réunit chaque année près de 1 000 collecteurs de fonds et acteurs du changement du monde entier pour débattre autour du besoin d’investir davantage dans les levées de fonds et le marketing, Dan Pallota a rappelé que les associations devaient se rassembler afin de lutter contre l’image négative que les médias véhiculent d’elles.

Les stratégies pour faire face aux critiques des médias, qui ont tourmenté le secteur associatif britannique ces derniers mois, étaient ainsi au centre des discussions des délégués ICF cette année. Dan Pallota a d’abord constaté que lorsqu’une oeuvre de charité se fait attaquer par les médias, toutes les autres se font oublier alors qu'il devrait y avoir “une voix commune” représentant le secteur associatif pour répondre aux critiques.

Pour cela, le Charity Defense Council a lancé une campagne de publicité baptisée “I’m overhead” (“Je suis un coût”) visant à montrer que l’objectif des associations n’est pas d’avoir de faibles dépenses mais d’avoir un grand impact.

Toujours selon Dan Pallota, les oeuvres de charité ne peuvent pas seulement s’asseoir et se demander pourquoi les choses ne changent pas mais ont besoin d’un plan de bataille afin d’avoir une meilleure image auprès des médias.

Il y a de nombreuses manières ordinaires de parler au public pour le faire réagir positivement. En plus de la campagne “I’m Overhead”, on va lancer une nouvelle campagne qui va demander au public : “Est ce que vous voulez être le seul donneur ?” Parce que si les gens ne souhaitent pas que les associations qu’ils soutiennent fassent des  levées de fonds, cela signifie qu’ils ne veulent pas qu’elles trouvent d’autres donneurs. Or, je doute que les personnes aient envie que ces associations dépendent uniquement d’eux” a déclaré Dan Pallota. Cette nouvelle publicité vise à faire comprendre au public qu’il est important que les associations investissent dans les levées de fonds et le marketing continuer à vivre.

Voilà qui est dit.

, , , ,