[APPEL À PROJETS] : Vers une alimentation durable avec la fondation Carasso

[APPEL À PROJETS] : Vers une alimentation durable avec la fondation Carasso
Ce début d'année est marqué par de nombreux appels à projets couvrant des champs d'intervention divers (santé, social, technologique etc...) à retrouver sur carenews.com en dessous de cet article. Dans le cadre du développement de son programme « Alimentation durable » la fondation Daniel et Nina Carasso lance un appel à projet dont la thématique tourne autour des systèmes alimentaires innovants et de la transition climatique. Le date limite pour déposer sa candidature est le 15 mars 2016.


Cet appel à projets aspire à valoriser les propositions novatrices et innovantes concernant les systèmes alimentaires en prenant appui sur une analyse et une évaluation des enjeux de ce thème à portée pluridisciplinaire (environnementale, économique, sociale et nutritionnelle) comportant par la suite une vision inclusive de la production à la consommation.

La fondation soutiendra des projets :

- En phase de montage: elle accompagne le montage du projet par un financement d'expertises, d'une durée de 1 an et d'un montant maximal de 50 000€.

- En phase de démarrage: elle finance la mise en œuvre du projet pendant 2 à 3 ans. Le financement annuel moyen est limité à 50 000€.

Pour plus d'informations : cliquez ici.

La fondation Daniel et Nina Carasso a été crée en 2010, sous l'égide de la Fondation de France, en hommage à Daniel Carasso, fondateur de Danone en France et de Dannon.Inc aux États-Unis et son épouse. À sa tête, Marina Nahmias, fille de Daniel et Nina Carasso, qui dirige la fondation aux cotés d'un Comité exécutif. La FDNC est dite « distributrice » dans le champs de la philanthropie et de l'intérêt général, autrement dit sa vocation est de soutenir financièrement des actions d'organismes en alignement avec leurs axes stratégiques. Cette fondation n'entretient aucun lien avec la firme agro-alimentaire. Cette fondation n'a pas pour mission d'être « opérationnelle », c'est-à-dire qu'elle ne collecte pas d'argent et assure ses fonctions à partir de revenus issus de sa dotation initiale.

Elle a pour habitude de financer deux types de programmes vouant au même objectif, qui est l'épanouissement de l'être humain par  le rapport entre le citoyen et l'art et l'alimentation durable.

 

, , ,