Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Solidarités Nouvelles pour le Logement : un exemple d’insertion par le logement

Solidarités Nouvelles pour le Logement : un exemple d’insertion par le logement
Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL), lauréate de la France s’Engage 2015, publie aujourd’hui sa 2ème étude d’impact social. Cette étude souligne l’efficacité depuis près de 30 ans de l’insertion par le logement combinée avec un modèle économique pérenne.


 

 

 

Depuis 1988, SNL crée des logements temporaires pour des personnes en grande difficulté. Les logements sont construits ou réhabilités dans le diffus, au cœur des villes ou des bourgs afin de favoriser la mixité sociale des locataires.

 

93 % des personnes accueillies par SNL sont relogées de façon pérenne

 

93 % des personnes accueillies par SNL sont relogées de façon pérenne dans un logement de droit commun. Ce succès est rendu possible grâce à un double accompagnement :

-       De travailleurs sociaux qui aident les locataires à accéder à leurs droits, à mener leurs démarches administratives, à faire l’apprentissage de la relation locative et de la gestion du logement dans l’objectif d’accéder à un logement pérenne,

-       De bénévoles qui pratiquent un accompagnement de proximité. Leur rôle est d’offrir aux locataires, une écoute, une disponibilité et une présence bienveillante.

 

Les logements SNL représentent un coût limité pour les pouvoirs publics au regard d’autres solutions. En 2014, le coût moyen annuel pour une personne dans un logement réhabilité et géré par SNL était de 3 560 €, dont la moitié était supportées par les pouvoirs publics, soit 1 823 € à leur charge.

(A comparer à titre indicatif à une intermédiation locative* d’un coût de 2428 € pour les pouvoirs publics, de 5 527 € pour un logement adapté* et de 6 237 € pour un hôtel.)


Ce moindre coût s’explique par le fait que l’association bénéficie également d’autres sources de financement : dons de particuliers et de mécènes (14 %) et surtout des loyers adaptés aux revenus des locataires (33 %).

 

En moyenne, une personne reste 3 ans dans un logement SNL

 

SNL se différencie également par le fait que les locataires restent autant de temps qu’il leur faut pour se reconstruire. En moyenne, une personne reste 3 ans dans un logement SNL. Lorsqu’elle est prête, l’association lui propose une solution de logement durable (type logement social).

 

Découvrez en intégralité l’étude d’impact social 2014 de Solidarités Nouvelles pour le Logement.

 

 

*Logement avec accompagnement social personnalisé

, , , , , ,