Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Parrainage d’association : des tablettes pour de jeunes déficients auditifs  

Parrainage d’association : des tablettes pour de jeunes déficients auditifs  
Sensibiliser et créer du lien entre les individus, voici la mission de la Fondation Bouygues Telecom depuis 2006. Une démarche ambitieuse qui permet aux collaborateurs et clients de l’entreprise de réaliser des projets philanthropiques qui leur tiennent à cœur. Collaboratif, participatif... des mots que la Fondation connait sur le bout des doigts comme ont eu l'opportunité de le découvrir les jeunes souffrant de troubles de l’audition accueillis au Centre Augustin Grosselin, établissement spécialisé géré par la Fondation Léopold Bellan.


Mobilisée en faveur de la solidarité, notamment à travers un volet d’aide aux personnes en difficulté médicale, et munie d'une vraie culture participative, la Fondation Bouygues Telecom a l'habitude de donner vie aux ambitions philanthropiques de ses collaborateurs et de ses clients via ses appels à projets. Un dispositif testé et approuvé par Caroline Chaix, directrice de la communication externe de l’opérateur de télécommunications. En effet, la collaboratrice a parrainé avec succès le projet de Caroline Denel, directrice du Centre Augustin Grosselin à Paris. Le centre accueille des enfants et jeunes déficients auditifs et propose une prise en charge globale adaptée à leurs besoins en vue de préparer au mieux leur vie d'adulte.

Grâce à une dotation financière de la Fondation Bouygues Telecom, l'établissement a pu offrir une semaine de vacances à quinze de ses résidents âgés de 12 à 20 ans en juillet 2014. Une opportunité pour les jeunes de sortir de leur quotidien, de s'épanouir en socialisant davantage, de gagner en autonomie et d’enrichir leurs capacités sensorielles loin de leur quotidien. Fortes de la réussite de cette première expérience de parrainage, Caroline Chaix et Caroline Denel ont retenté leur chance en 2015 avec un projet portant sur l'achat de tablettes tactiles équipées d’un logiciel adapté – spécialement conçu par la société Auticiel pour les personnes atteintes de déficience physique. L'aspect innovant et expérimental du projet, valorisé par l'usage des nouvelles technologies à des fins solidaires, a convaincu la Fondation Bouygues Telecom. Ainsi, le centre a reçu la somme de 14 650 euros destinée à l'achat de 13 tablettes équipées du logiciel adapté, mais aussi à la formation des équipes de la structure à son usage.

À noter que l'expérience s'est également diffusée hors les murs du Centre Augustin Grosselin grâce à la générosité de son équipe et de sa directrice. En effet, Caroline Denel a tenu à partager les tablettes avec le centre médical de phoniatrie et de surdité infantile (CMPSI) qui accueille des enfants de 3 à 14 ans dans l'Essonne. Stimulation de la mémoire, amélioration du repérage spatio-temporel, apprentissage de la vie sociale... de nombreux bienfaits procurés par le dispositif dont peuvent désormais aussi bénéficier ces patients, et cela dès le plus jeune âge.

 

Crédit : ©Hamid AZMOUN

 

, , ,