[ANIMAUX] DOGVINCI, le chien artiste qui lève des fonds pour son association

[ANIMAUX] DOGVINCI, le chien artiste qui lève des fonds pour son association
Dans un monde de plus en plus solidaire, regorgeant de belles actions et initiatives tout aussi novatrices qu'innovatrices, à chaque coins et recoins, chacun se sent concerné à agir d'une manière ou d'une autre. Comme qui dirait chacun met la main à la pâte. Découvrez l'histoire Dogvinci, cet artiste pas comme les autres, qui grâce à ses peintures lève des fonds pour l'association qui l'avait initialement accueilli !


Pinceau dans le museau, beret rouge sur la tête, à première vue ce chien dégage déjà toute l'étoffe d'un réel artiste. C'est à peine à 3 ans qu'un labrador noir du nom de Dagger se lance dans sa propre carrière artistique sous l'oeil attentif de sa maîtresse Yvonne Dagger elle-même, peintre de métier. Sur les pas de sa maîtresse, Yvonne Dagger raconte à la chaine américaine ABC la manière dont elle a décelé le « don » de son chien. Elle leur confie : « Je travaillais dans mon studio à Massapequa quand il a commencé à me pousser le coude avec sa truffe. Je lui ai demandé s’il voulait peindre et sa queue a commencé à frétiller. J’ai dit 'Ok', allons-y. » Aussitôt dit, aussitôt fait, Yvonne Dagger voit son chien s'émanciper et se découvrir une nouvelle passion. Son chien, comme tout artiste moderne qui se respecte, se voit doté d'un compte Facebook pour partager ses œuvres, interagir avec sa nouvelle communauté aussi bien humaine que canine. Un compte très actif où sa maîtresse poste régulièrement les toiles en 12x12. Une notoriété grandissante ne passant pas inaperçu face aux médias qui lui attribue un surnom très flatteur de Dagger le labrador, on passe à « DogVinci » en référence au très célèbre peintre Léonard de Vinci. Ses peintures sont vendues entre 50 et 200$ et les bénéfices sont directement reversés à l'association Canine Companions for Independence, association qui avait recueilli le petit chiot avant que sa maîtresse ne l'adopte. Des peintures qui se vendent comme des petits pains, c'est ainsi que 1 000$ ont été récoltés puis reversés à l'organisation grâce à la seule vente d'oeuvre d'art.

 

, , ,