Bienvenue à TAWAANGAL PASTORALISME

Bienvenue à TAWAANGAL PASTORALISME

L’objectif général de l’association est de promouvoir l’élevage pastoral en tant que développement durable en prenant en compte les besoins des populations locales dans une approche de co-construction. L’association agit au niveau national et international.

Les moyens d'action de l’association sont notamment :

Favoriser la sauvegarde des pratiques pastorales dans leur dimension sociale, environnementale, économique, culturelle, et philosophique

Développer les connaissances des migrants et de la diaspora des pastoralistes, et de toutes personnes intéressées par le secteur, par le biais d’un fonds documentaire

Créer un espace de participation et de débats en vue d’établir des diagnostics partagés et de formuler des solutions

Favoriser la réflexion et la recherche autour des enjeux liés au pastoralisme en :

- Éditant des ouvrages, articles, rapports, et procéder à leur diffusion

- Organisant ou participant à des colloques, séminaires, conférences, débats.

 



Préserver les traditions et cultures des éleveurs pasteurs

La communauté internationale admet que les communautés autochtones et locales dépendent des ressources biologiques naturelles. Cette reconnaissance est consacrée dans le préambule à la Convention sur la diversité biologique, adoptée par 180 pays. De même, les pays reconnaissent la contribution es connaissances traditionnelles à la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique – deux objectifs fondamentaux de la Convention. La Convention sur la diversité biologique appelle à respecter et à préserver les « connaissances, innovations et pratiques des communautés autochtones et locales qui incarnent des modes de vie traditionnels présentant un intérêt pour la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique ».

Les progrès de la science et de la technique peuvent contribuent à réduire la souffrance humaine et à promouvoir le développement économique. Toutefois, on prend conscience de plus en plus de l’utilité des savoirs traditionnels pour résoudre les problèmes environnementaux de la planète. Les peuples autochtones se sont révélés être des gardiens responsables de leurs terres et de leurs ressources depuis des millénaires. Les cultures et traditions des peuples autochtones ont survécu et prospéré dans toutes les régions du monde en s’appuyant sur les connaissances traditionnelles et sur des pratiques de gestion durable des ressources.

, , , , , , , ,