Les Restos du Cœur quittent le Comité de la Charte du Don en confiance

Les Restos du Cœur quittent le Comité de la Charte du Don en confiance
Le Comité de la Charte du Don en confiance vient de publier un communiqué de presse en date du 10 mai 2016 : l'association Les Restaurants du Cœur – Les Relais du Cœur a décidé de renoncer au label du Don en confiance.


Un label exigeant, gage de bonnes pratiques

Depuis plus de 25 ans, le Comité de la Charte du Don en confiance a pour mission l'élaboration de règles de déontologie régissant l'appel public à la générosité, ainsi que le contrôle strict et continu du respect de ces règles par les organismes détenteurs du label « Don en confiance ». L'adhésion au label du Don en confiance par les associations est volontaire. En contrepartie de cette démarche exigeante, elles disposent d'un label soutenu par l’État, garant de pratiques éthiques et de transparence. Ce qui permet au grand public de donner en toute confiance, en ayant l'assurance que leur argent sera utilisé à bon escient.

Une démission regrettable, qui désengage les Restos du Cœur

En abandonnant le label du Don en confiance, les Restos du Cœur n'ont plus l'obligation de se référer aux règles déontologiques du Comité de la Charte du Don en confiance, ni de se soumettre à ses contrôles. Pour Jean-Pierre Duprieu, président du comité, la décision des Restos du Cœur est regrettable. Les organisations labellisées « Don en confiance » représentent un tiers de la générosité en France. En choisissant de s'engager envers le Don en confiance, les associations portent ensemble le projet collectif de nourrir la confiance du grand public. Parallèlement à la démission des Restos du Cœur, une douzaine de nouveaux organismes ont choisi d’adhérer au label pour 2016.
 

, , , ,