Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La Fondation Groupe EDF et l’évaluation de ses actions

La Fondation Groupe EDF et l’évaluation de ses actions
L’évaluation pour être exemplaire. La Fondation Groupe EDF mène un travail rigoureux d’évaluation auprès des associations avec lesquelles elle travaille et les jeunes que ces dernières accompagnent. L’objectif ? « Se dire que tout s’est bien passé », selon Hugues Renson.


La volonté d’évaluer son action, savoir à quoi a concrètement servi son don, juger de son utilité… Voilà ce à quoi aspirent les fondations aujourd’hui. Cette démarche est également celle de la Fondation Groupe EDF. Accompagnant de nombreuses petites et moyennes associations œuvrant pour la jeunesse par le biais de ses Trophées des Associations, son rôle ne se cantonne pas à un seul soutien financier. La Fondation Groupe EDF est également un accompagnant, ce qui se traduit notamment par l’engagement de ses salariés au sein des projets soutenus.

Afin d’évaluer son impact, elle s’est tournée vers un type d’évaluation qualitative, en lien direct avec les associations. « On souhaite précisément partager quelque chose qui est déterminé ensemble [avec les associations] », précise Hugues Renson. Ainsi, les critères et indicateurs du projet  sont fixés en amont, avec les associations soutenues. La particularité de la Fondation Groupe EDF est aussi qu’elle souhaite évaluer le partenariat avec l’association en lui-même. Les salariés de l’entreprise impliqués auprès des porteurs de projet jouent également un rôle important dans cette étude.

Quelle est l’utilité de cette démarche pour la Fondation Groupe EDF ? A posteriori, l’évaluation permettra à la Fondation de savoir quel projet a fonctionné, ou non, et d’en tirer des enseignements. L’évaluation se place ainsi en indicateur stratégique du positionnement de la Fondation sur tel ou tel champs d’action. « En mesurant ce que l’on a réalisé, on va pouvoir avoir une vision un peu plus globale, qui nous permettra de dire : par exemple là on a travaillé sur le vieillissement de la population, ça a fonctionné ou ça n’a pas fonctionné. » Si l’évaluation de ses actions peut s’apparenter à de la surveillance de la bonne gestion de ses fonds, l’évaluation est plutôt aujourd’hui un outil indispensable aux fondations pour le suivi de leurs projets et leurs choix d’orientation. « L’évaluation c’est vraiment apprendre et ce n’est pas juste l’examen policier de l’organisation des objectifs. », conclut Hugues Renson.

, , , ,