Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

DU NORD POUR LE SUD au Pays DOGON (Mali)

DU NORD POUR LE SUD au Pays DOGON (Mali)
Les activités de DNPLS se sont poursuivies durant cet été, avec, en plus de nos programmes au Togo, l'ouverture de la mission "DOGON" au Mali - village de Kréna (environ 1.000 habitants). DNPLS souhaite développer ses programmes d'accès à l'eau et de potabilisation DICLORO.


Après avoir depuis plusieurs mois échangé avec Issiaka, Président de l'association ARAF - plateau Dogon au Mali, nous avons décidé de réaliser une première pour DNPLS, à savoir une action sur une zone non sécurisée (classée rouge par le Ministère des Affaires étrangères français). 
Certes, nous allons débuter modestement, car ne pouvant nous rendre sur place pour le moment, il nous est plus compliqué d'appréhender les situations. Nous pensons que ce n'est pas une raison pour laisser ces zones à l'abandon, favorisant le terreau pour les extrémismes.
Ancienne colonie française, le Mali est devenu indépendant le 22 septembre 1960. La république du Mali a conservé les frontières héritées de la colonisation, celles du Soudan français.
Avec 15 millions de résidents, la population malienne est constituée de différentes ethnies, dont les principales sont les Bambaras, les Dogons, les Malinkés, les Peuls, les Soninkés, les Touaregs.... Le français est la langue officielle, mais la population parle majoritairement les langues nationales, le Bambara étant la plus utilisée, parallèlement au français.
Avec une économie encore essentiellement rurale, le Mali, pays enclavé, fait partie des 48 les moins avancés sur le plan du développement socio-économique.
Le pays fait partie de la Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'Union Africaine.
Bamako, ville située au sud-ouest, est la capitale du pays.
Le Pays Dogon s’étend sur un plateau doucement incliné du sud-est vers le nord-ouest (vers la plaine du Niger), grosso modo délimité par Bandiagara à l’ouest, Douentza au nord, les confins du Burkina Faso à l’est et Bankass au sud. La partie élevée du Pays dogon forme une longue falaise de grès ferrugineux, longue de près de 80 km qui surplombe, de 300 à 400 m, la plaine sablonneuse du Séno. Les villages dogons se trouvent sur cette falaise. Les Dogons, aujourd’hui au nombre de 800 000, sont venus, vers le XIVe s, dans cet endroit qui offrait d’innombrables refuges naturels. Il n’existe pas d’unité linguistique dans les 289 villages de la falaise de Bandiagara. Les Peuls étant nombreux à vivre parmi les Dogons, leur langue, le fulfudé, est souvent utilisée comme langue vernaculaire.
Kréna (ou Kérana) est un village situé à 35 km de Douentza à cheval entre le centre et nord du pays. Dans le même village, les quartiers sont isolés à part entière comme des villages voisins mais c'est toujours le même village. Il ya les quartiers d'en bas, les quartiers d'en haut. Les Peuls et les les Dogons ne cohabitent pas mais ils prennent l'eau dans le même puits.

POUR EN SAVOIR +

, , , ,