Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

IDEAS présente l'étude de R&S sur les dons au titre de l'ISF

IDEAS présente l'étude de R&S sur les dons au titre de l'ISF
Pour la 1ère fois, et au moment où peut se poser la question de l'éventuel avenir de l'ISF, l'étude menée sous la direction de Recherches et Solidarités, montre avec précision la portée de cette réduction spécifique d'imposition. Ce travail, réalisé avec de nombreux experts, montre, avec la montée en puissance de ce dispositif, l'arrivée de nouveaux mécènes au profit de la générosité publique.


Le bilan, réalisé par Recherches et Solidarités, en lien avec de nombreux experts et auquel IDEAS est heureux de s'associer, s'appuie sur une série de données homogènes de 6 années (2010-2015) concernant les dons déclarés au titre de l'ISF, transmises par la direction générale des Finances publiques.

L'étude monte avec précision : 

La montée en puissance du dispositif de l'ISF : en 6 ans, le montant des dons a progressé de 80%, il s'élève en 2015 à 220 millions d'Euros de la part de 43 300 donateurs assujettis.

- Le montant des dons ISF a augmenté 2 fois plus vite que celui des dons déclarés dans le cadre de l'impôt sur le revenu

Les donateurs sont de plus en plus nombreux : en 2010 ils représentaient 7% des assujettis, en 2015 : 12%

Le don moyen annuel déclaré s'élève à 5060€ en 2015 : + 67% en 6 ans

Trois cartes régionales présentent successivement la densité des donateurs, le don moyen et "la générosité individuelle", rapport entr ele don moyen et le patrimoine moyen.

Dans ce paysage, l'Ile de FRance représente à elle seule environ 60% des donateurs ISF et des montants des dons, loin devant Rhône-Alpes, PACA et le Nord-Pas-de-Calais.

Consultez l'étude en ligne sur www.recherches-solidarites.org

, , , ,