Solidarité : des médailles olympiques financent des traitements contre le cancer

Solidarité : des médailles olympiques financent des traitements contre le cancer
Deux athlètes se sont doublement distingués récemment aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Ils ont remporté une médaille olympique et l’ont vendue aux enchères pour soutenir des enfants atteints de cancer.


Un lanceur de disque attendri par un enfant malade âgé de trois ans

Retenez bien son nom : Piotr Malachowski. Ce lanceur de disque polonais mérite amplement que son nom circule dans toutes les bouches. Non, cet athlète n’a battu aucun record du monde. D’ailleurs, il n’est même pas monté sur la plus haute marche du podium après la finale du concours de lancer du disque, et a dû se contenter de la médaille d’argent. Mais le vice-champion olympique vient de réaliser un geste qui restera longtemps dans les annales : il a mis en vente sa médaille pour sauver un petit garçon polonais de trois ans atteint d’un cancer de la rétine. Lorsque les parents du petit Gosia lui ont demandé son aide, il n’a simplement pas pu dire non. « Le destin m'a donné une chance d'augmenter la valeur de mon argent » a confié l’athlète pour expliquer son très beau geste.

Une judoka israélienne soutient l’hôpital de Tel-Aviv

Parmi les actions solidaires réalisées par les médaillés olympiques de Rio, nous retiendrons également celle de Yarden Gerbia. Cette judoka israélienne a remporté la médaille de bronze des moins de 63 kilos qu’elle a elle aussi vendu aux enchères. Elle a ensuite versé tous les fonds récoltés à l’hôpital de Tel-Aviv afin de venir en aide aux enfants atteints d’un cancer.

, , , , , , ,